RMC Sport

Montpellier: Mounié, l'atout maintien

Steve Mounié (Montpellier)

Steve Mounié (Montpellier) - AFP

Auteur de 13 buts en Ligue 1 depuis le début de saison, Steve Mounié rappelle fortement par son gabarit son prédécesseur à Montpellier, Olivier Giroud. Le club héraultais comptera encore sur lui face à Lorient ce samedi (20h).

Il rend trois centimètres à Olivier Giroud (1,89m contre 1,92). Steve Mounié, le meilleur buteur de Montpellier cette saison en Ligue 1, avec déjà 13 réalisations, n’a pas pour autant beaucoup moins d'efficacité que l’actuel Gunner, à l’époque où ce dernier débarquait au MHSC en provenance de Tours.

"J’ai vécu le maintien avec Nîmes la saison dernière alors que l’on partait avec huit points de handicap. J’ai marqué 11 buts et fait 5 passes décisives, c’est ce qui m’a aidé à me révéler", raconte ainsi le Béninois (22 ans) au micro de RMC Sport. Même si l'attaquant avoue lui-même qu'il s'est fait sévèrement secouer par les supporters du club voisin mais ennemi du MHSC, à son arrivée dans le Gard.

Pur produit du centre de formation de la Paillade, au contraire d’Olivier Giroud, Steve Mounié, qui a débarqué à l'âge de 14 ans au MHSC en provenance de Perpignan, s’est donc signalé en Ligue 1, avec la confiance de Frédéric Hantz notamment. "Au début de la saison, le coach nous a fait écrire sur un papier anonyme nos objectifs personnels en terme de buts. Et moi j’avais marqué 12, donc j’étais déjà conscient que je pouvais le faire", se souvient en effet l'attaquant montpelliérain.

A voir aussi >> Le tuto peno de Boudebouz, l'artilleur de Montpellier

Cavani et Lacazette comme exemples

Le meilleur joueur d’Europe dans les duels aériens, derrière Christian Benteke (Crystal Palace), ne repousse pas en tout cas le parallèle avec la trajectoire d’Olivier Giroud, même si ses exemples en Ligue 1 demeurent Edinson Cavani et Alexandre Lacazette. "Cavani et sa qualité de déplacement, il fait des appels de balle extraordinaires, et puis Lacazette c’est sa frappe de balle que j’aime le plus chez lui", explique-t-il.

A lire aussi >> Montpellier-Toulouse : l'arbitre prive le TFC de son maillot extérieur

L’Angleterre, mais pas que...

Son avenir ? Si encore une fois la jurisprudence Giroud voudrait qu’il traverse la Manche, Steve Mounié assure qu’il ne se refuse à aucun pays : "Je suis à Montpellier, où je suis engagé jusqu’en 2019, mais si on me dit qu’on doit partir pour des raisons économiques, je le ferai. Après, tous les championnats m’intéressent, pas seulement l’Angleterre." 

L'été dernier, Fulham avait ainsi tenté de s'offrir ses services contre un chèque de 7 millions d'euros. Pas assez visiblement pour Laurent Nicollin, qui a repoussé les avances du club de Championship (2e division). Conscient de ses qualités mais très prudent à la fois, l’attaquant montpelliérain l’affirme, il veut d’abord assurer le maintien. Première étape des six finales, ce samedi (20h), face à Lorient.

A lire aussi >> Benarbia : "Mounié, l’attaquant qu'il manquait à Montpellier depuis Giroud"

La rédaction avec JL