RMC Sport

Nantes: Kita ne lâche pas, il veut toujours construire un stade privé

Alors que Nantes Métropole a enterré le projet de construire un nouveau stade privé pour le FC Nantes, Waldemar Kita a publié un communiqué sur le site du club pour réaffirmer sa volonté de bâtir cette enceinte.

Waldemar Kita n’en démord pas: il veut construire un nouveau stade à Nantes. Alors que la mairie de Nantes et la métropole ont enterré son projet du YelloPark la semaine dernière, le président du FCN a publié un communiqué sur le site du club pour réaffirmer sa volonté de mener à bien son projet. "Aucun mauvais prétexte ne saurait venir compromettre les années d’études préalables, les 10 millions d’investissements déjà engagés, les résolutions votées, les engagements forts pris en faveur d’un projet à destination des générations futures", indique le communiqué.

Pour le président nantais, la rénovation de la Beaujoire serait trop coûteuse et ne permettrait pas "à Nantes d’accueillir de grands événements sportifs internationaux dans les conditions d’excellence que sportifs, spectateurs et téléspectateurs du monde entier, sont en droit d’attendre", tout en assurant que cela serait aussi préjudiciable pour le développement du FCN. 

Kita: "Nantes n’est pas à vendre"

"Le futur stade tient à cœur aux amoureux du football nantais, précise Waldemar Kita. Au-delà de nos engagements personnels pour ce projet, ce stade s’inscrira, pour les décennies à venir et au profit de plusieurs générations, dans la continuité de plus d’un demi-siècle d’amour de Nantes pour le football. Nantes et ses supporters méritent cette ambition et cette vision de l’avenir. Et je le redis: le FC Nantes n’est pas à vendre!"

Nantes Métropole a annoncé la semaine dernière l’abandon du projet après l’ouverture d’une enquête visant Kita pour fraudes fiscales. Une décision accueillie avec soulagement par de nombreux supporters nantais en conflit avec leur dirigeant franco-polonais. La Bridage Loire, groupe de supporters du club ligérien, avait demandé le départ de Kita, à la tête du club depuis 2007 et qui avait lancé le projet du YelloPark en 2017.

Nicolas Couet