RMC Sport

le LOSC reprend tranquillement la tête de la Ligue 1 face à un faible Nantes

Mike Maignan

Mike Maignan - AFP

Après la victoire de l'OL samedi, le LOSC a repris la tête de la Ligue 1 en s'imposant sans forcer chez un Nantes très faible (0-2).

Le LOSC s'impose 0-2 à Nantes et reprend la tête de la Ligue 1 !

Lille était trop fort pour un Nantes trop faible et n'a pas eu besoin de forcer. David a vite ouvert le score, avant de doubler la mise en fin de rencontre. Les Dogues repassent devant l'OL, tandis que Nantes est englué à cette place de barragiste

[90']

Weah surgit bien au deuxième poteau sur un centre de Sanches, mais est surpris par le rebond et rate le cadre à bout portant. Les regrets sont moins grands parce que l'arbitre assistant avait levé son drapeau, mais existeront quand même parce que ça semblait limite au ralenti.

[88']

Galtier donne un peu de temps de jeu à Xeka et Lihadji, qui remplacent Soumaré et Bamba.

[85']

Changement avant la reprise côté nantais, Emond (qui allait entrer même sans le but) entre à la place de Blas.

[82'
0-2]

BUT !!!

Quel échange entre David et Sanches au bout d'une transition, avec un une-deux dans la surface nantaise conclu par une frappe du gauche du Canadien dans la lucarne ! C'est superbe et le match est plié !

[83'
0-2]

LE LOSC FAIT LE BREAK ! DOUBLÉ DE DAVID !

[79']

Weah remplace Araujo côté LOSC. De l'autre côté, Domenech n'a toujours fait qu'un seul changement, pour pallier la blessure de Fabio en première.

[77']

Corchia tente sa chance en demi-volée en angle fermé. C'est cadré, mais Maignan tend son bras et a la main ferme.

[76']

Enfin une occasion nantaise !

Sur un coup franc rentrant de Corchia repoussé une première fois, le ballon navigue jusqu'au deuxième poteau où il est repris de volée. André dégage sur sa ligne.

[73']

Ce n'était déjà pas le match de l'année, ni même de l'après-midi, mais c'est de plus en plus haché par les fautes.

[70']

Ikoné est remplacé par Renato Sanches.

[68']

Girotto est le quatrième Nantais averti, pour un tacle en retard le long de la ligne sur l'insaisissable Araujo.

[66']

Les Canaris ont quelques cartouches sur coups de pied arrêtés, mais ça ne donne absolument rien pour l'instant.

[63']

Nantes a 53% de possession de balle sur le début de deuxième période ! Toujours un rythme trop mou dans ce match.

[59']

La bande-son des supporters nantais qui résonne à la Beaujoire est bizarrement réglée, avec un "Ouuuh" de déception quand la frappe de David est captée par Lafont par exemple (ou alors elle prend en compte que les fans nantais sont contre cette équipe, c'est une hypothèse).

[56']

Feinte de corps d'Ikoné qui met totalement dans le vent Traoré, une nouvelle illustration de la facilité lilloise à transpercer la défense nantaise même si ça se complique dans la surface.

[51']

Louza est descendu d'un cran aux côtés de Chirivella et le bloc nantais semble plus équilibré, même s'il est toujours à la rupture de se faire transpercer sur chaque accélération.

[48']

Bradaric est très présent offensivement d'entrée. Excellent centre à ras de terre pour David, qui n'arrive pas à cadrer.

[46']

Un changement à la pause côté LOSC : Bradaric remplace Reinildo, a priori touché aux adducteurs.

[46']

C'est reparti à la Beaujoire !

C'est la pause ! 0-1 pour le LOSC à Nantes !

Ce n'est pas le match de l'année. Lille a vite ouvert le score grâce à David sur une passe dé de la défense (9e) et Nantes semble incapable de réussir quoi que ce soit. Mais il n'y a qu'un but d'écart, et on vantera donc le suspense à venir !

[44']

Les défenseurs nantais multiplient les passes latérales en cherchant quoi faire, avant d'envoyer un long ballon. Petit souvenir de l'Euro 2008 pour les plus nostalgiques.

[40']

Araujo repique et sert d'une talonnade Celik, qui arrivait lancé dans son dos mais croise trop sa frappe. C'était magnifique !

[38']

Drôle d'impression visuelle : on a la sensation que les Nantais sont démobilisés et perdus sur le terrain, mais il n'y a que 0-1 et le LOSC n'est plus aussi pressant qu'avant l'ouverture du score.

[36']

Si vous voulez du football un peu plus palpitant, on peut aussi vous proposer un Liverpool - Manchester City en direct.

[33']

Et forcément, les Nantais réclament tous un carton jaune sur la faute lilloise suivante qui est... la première du LOSC, contre huit côté FCN.

[32']

Elle avait beaucoup prévenu les Nantais en début de match, Frappart sévit désormais. Louza est lui aussi averti.

[31']

Tout le côté droit nantais est averti, puisque Corchia hérite de sa biscotte après avoir été pris par un contrôle orienté de Bamba.

[29']

Coco, entré il y a quelques minutes, est le premier averti du match pour une intervention rugueuse et en retard.

[28']

Bamba tente sa chance sur coup franc, mais ça passe au-dessus.

[25']

Coco remplace Fabio. Corchia, qui avait démarré en milieu droit, descend donc d'un cran.

[25']

Fabio est sorti du terrain de lui-même et se dirige vers les vestiaires. Début de match cauchemardesque pour Nantes.

[23']

Ça s'équilibre un peu, la possession de balle lilloise est descendue à 72%...

[21']

Ça finit par une passe dans le vide de Fabio, mais on a vu une séquence de possession de quelques dizaines de secondes de Nantes. C'est à noter.

[19']

[17']

Araujo part en raid depuis son côté droit et élimine trois Nantais. Ça ne donne rien, mais c'est bien trop facile pour les Dogues.

[14']

L'ouverture du score n'a pas changé la physionomie du match. Et on peut s'attendre à ce que le LOSC continue de dicter le rythme.

[9'
0-1]

BUT !!!

A ce niveau-là, tout se joue sur des détails et les erreurs se payent cash... La défense nantaise devrait pourtant connaître ces clichés : incompréhension entre deux Canaris sur un centre de Bamba, le ballon revient sur David qui tire sans hésiter et ouvre le score. 0-1 !

[9'
0-1]

DAVID ET LE LOSC FRAPPENT D'ENTRÉE !

[9']

75% de possession de balle en faveur du LOSC sur ces premières minutes. C'est la physionomie à laquelle on s'attendait plutôt, on ne va pas se mentir.

[6']

La petite stat qui fait mal : Nantes n'a plus gagné depuis le jour du départ du Vendée Globe. Jean Le Cam et les autres ont donc eu le temps de faire le tour du monde sans rien rater (enfin, le très drôle Kita Circus à l'entraînement, quand même).

[3']

Les deux joueurs ont fait leur retour sur le terrain. Frappart avertit verbalement Fabio, jumeau de Rafael et donc déjà à la limite.

[2']

Simon et André sortent des limites du terrain, mais en marchant. C'est rassurant.

[1']

Choc d'entrée de jeu entre Simon et André dans un duel aérien. Les deux joueurs restent à terre et les soignants entrent sur la pelouse.

C'est parti à la Beaujoire !

[16h52]

Déclic ou des claques pour Nantes ?

Raymond Domenech, au micro de Canal+ : "Je ne sais pas si ce sera un déclic. Quel que soit le résultat, le championnat est loin d'être terminé. Ce match ne sera que la vérité d'un match. Derrière on a la Coupe mercredi, Angers dimanche, tous les matchs sont importants. Déclic, des claques, c'est l'un ou l'autre."

[16h31]

A lire aussi >>> Les supporters nantais en colère contre Kita pour la diffusion de leurs chants

[16h23]

Ikoné avec David en pointe

Yilmaz et Yazici sont absents, et le banc lillois est bien rajeuni. Le onze a de la gueule malgré tout.

[16h18]

Nantes comme à Sainté

Même onze qu'au Chaudron mercredi soir pour Nantes. S'ils s'étaient fait rattraper par les Verts après avoir mené au score (1-1), les Canaris avaient été plutôt intéressants dans leur capacité à gêner haut leurs adversaires.

[16h11]

Les compositions sont tombées !

Nantes : Lafont - Fabio, Castelletto, Girotto, C. Traoré - Corchia, Blas, Chirivella, Louza, Simon - Kolo Muani.

Lille : Maignan - Celik, Fonte, Botman, Reinildo - Araujo, André, Soumaré, Bamba - Ikoné, David.

[15h46]

Le LOSC veut reprendre la tête, Domenech enfin gagner son premier match

Lille a besoin d'une victoire pour reprendre la première place de Ligue 1 à l'OL, vainqueur hier contre Strasbourg et qui compte un point d'avance et une meilleure différence de buts. Nantes de son côté continue doucement de glisser et a besoin de points pour quitter la place de barragiste. Et Domenech attend toujours sa première victoire en tant que coach des Canaris...

[15h30]

Bienvenue pour suivre Nantes-Lille !

Un choc entre grands noms du championnat, mais un duel des extrêmes au classement...