RMC Sport

Nantes: Louza lourdement suspendu pour son comportement lors d'un match amateur

Imran Louza

Imran Louza - ICON

Le milieu offensif du FC Nantes Imran Louza a écopé de quatre matchs de suspension, dont trois ferme, de la part de la commission de discipline de la Ligue des Pays-de-la-Loire. En cause, son attitude auprès du corps arbitral lors d'un match amateur auquel il assistait comme spectateur. Le FC Nantes va faire appel de cette sanction.

Le milieu du FC Nantes et des Bleuets Imran Louza a été suspendu quatre matches, dont un avec sursis, pour "des propos blessants" lors d'un match amateur auquel il assistait comme spectateur, a-t-on appris auprès du club vendredi. L'international Espoirs, âgé de 20 ans, a été sanctionné par la commission de discipline de la Ligue des Pays-de-la-Loire après être entré sur la pelouse lors d'une rencontre de Régionale 1, entre Orvault et Mayenne, le 23 septembre. Il lui est reproché, selon Ouest-France, "des propos blessants tenus à l'encontre du délégué de la rencontre". Le Nantais a pénétré sur le terrain contre l'avis de ce dernier.

Il voulait réconforter un joueur blessé

Louza, qui voulait réconforter un joueur orvaltais dont il est très proche, victime d'une fracture tibia-péroné après avoir subi un tacle dangereux, a accompagné le président du club d'Orvault sur la pelouse, avec son aval, et permis au joueur blessé d'échanger avec ses proches, selon plusieurs sources concordantes. Le président d'Orvault a envoyé un courrier à Ligue des Pays de Loire afin de défendre le Nantais.

Le soutien du président d'Orvault

"J’ai signalé aux officiels, qu’en tant que Président je prenais toute la responsabilité de sa présence à mes côtés, a écrit Florent Thomas, dans cette lettre rapporte Ouest-France. À cet instant Monsieur Louza Imran n’a eu aucune communication avec les officiels il s’est canalisé sur le réconfort de Souareba. Mon jeune joueur a pu appeler sa mère grâce au portable de Monsieur Louza Imran, puis nous avons accueilli les secours et nous les avons assistés lors de son évacuation en positionnant l’attelle ainsi que la civière. Souareba Diakhaby a été opéré le lendemain suite à une double fracture tibia péroné. Je tenais à remercier particulièrement Monsieur Louza Imran de sa bienveillance et de son action et me porte responsable de tous les faits."

Nantes va faire appel

Le FC Nantes a annoncé qu'il ferait appel de la sanction. La Ligue des Pays-de-la-Loire a elle aussi indiqué son intention d'interjeter appel. La sanction prive néanmoins le milieu nantais de la prochaine rencontre de Ligue 1 face à Metz (19 octobre). Louza peut en revanche continuer à jouer en équipe de France chez les Espoirs.

AB avec l'AFP