RMC Sport

Nenê : « Surpris de m’être adapté aussi rapidement »

Nenê

Nenê - -

Avec onze buts inscrits en championnat, le milieu brésilien réalise un début de saison tonitruant. Auteur d’un nouveau doublé ce samedi à Valenciennes (1-2), l’homme providentiel du PSG, 2e de L1, ne s’attendait pas à être si performant dès son arrivée dans la capitale.

Nenê, vous avez une nouvelle fois été décisif en inscrivant un doublé face à Valenciennes…
Je suis très content d’avoir pu aider mon équipe à trouver la victoire. Ce succès est très important pour nous. Ça a été un match difficile. On a rencontré une belle équipe de Valenciennes. Ça fait du bien de rentrer à la maison avec les trois points

Vous n’avez pas exprimé une joie débordante lors de votre deuxième but à quelques minutes du terme. Pourquoi ?
C’est parce que j’étais fatigué (rires). J’avais déjà essayé de frapper comme ça à trois reprises. La quatrième a été la bonne. Après, je ne sais pas pourquoi je suis resté comme ça. Mais bon, j’étais trop content. C’est un beau but. On a bien rigolé après dans le vestiaire.

On a l’impression que vous êtes au PSG depuis des années tellement vous semblez à l’aise dans cette équipe…
Moi aussi. C’est une grosse surprise de m’être adapté aussi rapidement. J’en suis ravi. J’ai envie de rendre sur le terrain la confiance que le club, mes partenaires et les supporters m’ont donnée.

Etes-vous un peu déçu de ne pas vous retrouver en tête du championnat après cette journée, sachant que Lille (l’actuel leader) s’est imposé en tout fin de partie à Arles-Avignon ?
Non, ce n’est pas grave. La pression reste sur eux. Le plus important c’est qu’on continue à gagner des matches. La saison est encore longue. On va essayer de prendre les trois points à chaque rencontre. Contre Valenciennes, on a réussi. C’est bien.

Paris est candidat de plus en plus sérieux dans ce championnat. Vous semblez solides à tous les niveaux. Est-ce aussi votre sentiment ?
Oui, on est très bien. On travaille beaucoup. Il y a une bonne ambiance dans le groupe. On est très content. On doit continuer comme ça.

Propos recueillis par Jean Bommel