RMC Sport

Niang : « Le report, c’est tout bénéf’ pour le PSG »

-

- - -

Le capitaine olympien n’a pas caché sa déception de ne pas avoir pu affronter le PSG dimanche dernier. L’international sénégalais estime surtout que le report du match a fait les affaires du club de la capitale.

Mamadou Niang, le report du match contre le PSG était-il trop tardif ?
C’est vrai que cela a été annoncé très tard. Ils auraient pu le dire la veille. Paris était également au courant…. Ils y avaient des joueurs parisiens qui étaient soit malades, soit qui présentaient les symptômes de la grippe A. La Ligue aurait dû agir plus vite.

Vous vous étiez préparés à jouer cette rencontre ?
Le matin, même, on s’était déjà projeté dans le match. Tout le monde était impatient. On était tous bien en jambes. Quand on a appris qu’il était reporté, cela nous a un peu coupé, pas perturbé… coupé dans notre élan je dirais.

Selon vous, le PSG a-t-il été honnête dans cette affaire ?
No comment. Ils ont agi comme ils ont agi.

Ce report a arrangé le PSG, c’est ce que vous pensez ?
Personnellement, oui. Ils avaient beaucoup d’absents. Le fait de reporter ce match, c’est tout bénéf’ pour eux. Mais bon, même s’ils ont fait tout pour, c’est la Ligue qui a pris cette décision.

Vous, vous auriez été prêts à jouer dès mercredi ?
Bien sûr. Au niveau des dates à venir, ça va commencer à devenir tendu. On a proposé le 2 décembre. Ça ne va pas être facile, ça va nous faire jouer dix matches en trente et un jours. Au niveau des organismes, de la fatigue, ça va être dur. Ça ne nous arrange pas. En janvier, il y a la CAN, on va perdre beaucoup trop de joueurs…et ça ne nous arrange pas non plus aussi. Je ne sais pas comment ça va se passer.

Concernant les débordements qui se sont produits dimanche, qui est responsable ? Les deux clubs ? La Ligue ?
Je pense que c’est la Ligue qui est fautive à cause du report tardif du match. Comme on le sait à Marseille, on a des supporters un peu partout dans le pays. Il y a en qui sont venus de très loin, du Nord ou de l’Est de la France. Faire neuf heures de route, arriver ici et apprendre que le match est annulé est embêtant pour eux. La Ligue aurait dû gérer ça et décaler plus tôt ce match.

Quel regard portez-vous sur ces incidents ?
Ils ne sont pas dus qu’au match OM-PSG. Quand on joue dans le Nord, nos supporters se déplacent et passent par Paris. Cela leur arrive aussi d’avoir quelques incidents. On s’y attendait un peu à ces affrontements. On n’a pas trop été surpris.

Avec ce nouvel événement, on peut dire que l’OM vit un drôle de début de saison, non ?
Cela fait beaucoup. Il y avait déjà eu l’interdiction de stade. On a dû aller jouer à Montpellier. Pour nous, c’était comme un match à l’extérieur. Là, il y a encore cet événement. C’est la première fois que cela m’arrive depuis que je suis à l’OM. Mais bon… ce sont des choses qui arrivent dans le foot.

recueillis par Florent Germain (RMC Sport)