RMC Sport

Nice défend ses supporters

-

- - -

Par le biais d’un communiqué, Nice a défendu ses supporters accusés d’avoir continué à chanter lors de la minute de silence observée en mémoire de Brice Taton, supporter toulousain tué en 2009 par des hooligans serbes, samedi lors du match Toulouse-Nice (1-0). « Les Niçois bloqués pour la traditionnelle fouille à l’extérieur de l’enceinte n’étaient pas au courant de l’hommage rendu, explique le club. Ce quiproquo fut réparé dès la mi-temps entre les représentants des deux groupes de supporters. Il est utile de rappeler que les supporters niçois ont toujours été solidaires des actions menées par leurs homologues toulousains, un coup d’envoi avait d’ailleurs été donné en hommage à Brice Taton. Une collecte fut même lancée indépendamment dans les travées du Ray pour la famille du défunt à l’époque du drame. Si l’OGC Nice condamne tout acte de violence, il tient aujourd’hui à rétablir la vérité sur les faits survenus. »

RMC Sport