RMC Sport

Nice : des nouveaux maillots avec Macron

Le maillot de la saison 2015-2016 Burrda, porté par Hatem Ben Arfa

Le maillot de la saison 2015-2016 Burrda, porté par Hatem Ben Arfa - AFP

Alors que les Aiglons ont décroché une 4e place au classement en Ligue 1, synonyme de ticket pour une place européenne en barrages de C3, le Président Jean-Pierre Rivère a révélé le nom du nouvel équipementier de l’OGCN pour 3 saisons : il s’agira de la marque italienne Macron.

Le club azuréen vit une fin de saison éblouissante. Non content d’avoir terminé à la quatrième place du classement en Ligue 1, Nice a aussi décidé de faire peau neuve en interne. Après avoir collaboré avec la marque qataro-suisse Burrda durant cinq années, les Aiglons ont décidé de prendre leur envol en choisissant un nouvel équipementier. Désormais, ce sera la marque italienne Macron qui habillera les Niçois, et ce dès la saison prochaine.

Les nouveaux maillots seront présentés le 1er juillet et seront disponibles à la vente dans la foulée. Le club a diffusé sur son site internet une vidéo laissant apparaître le nouveau design des maillots. On peut y apercevoir des rayures verticales noir et rouge, les couleurs du Gym, pour le maillot intérieur, porté sur l’épaule par Vincent Koziello. Un deuxième maillot, blanc cette fois, apparaît également sur le clip diffusé.

Le président Rivère s’est félicité de cette nouvelle collaboration : « Un savoir-faire technique, allié à une certaine élégance sont les valeurs qui nous rassemblent (…) Ce partenariat nous a permis de travailler le design des maillots tel que nous le souhaitions. Et nous sommes heureux qu’ils se joignent à nous dans une optique de développement mutuel. »

La marque de grands clubs européens, mais pas que

Macron est déjà l’équipementier de clubs européens comme la Lazio, le Sporting Portugal, Crystal Palace, Stoke City ou encore Aston Villa. Mais la marque s’est aussi implantée en France en habillant l’AC Ajaccio et son voisin le Gazélec, qui vient d’être relégué en Ligue 2. Avec une place européenne en poche, Nice espère connaître un destin plus glorieux.

LF