RMC Sport

Nice-OM: Balotelli a encore du travail, Sarr en grande forme... les notes du match

Très attendu face à l'OM, dont il était annoncé tout proche cet été, Mario Balotelli s'est d'abord montré tranchant, avant de disparaître au fil du match remporté par les Marseillais (1-0), ce dimanche, en clôture de la 10e journée de Ligue 1. Bouna Sarr, lui, a brillé.

Balotelli tranchant, puis décevant

Auteur de cinq buts contre l’OM depuis son arrivée sur la Côte d'Azur en 2016, Mario Balotelli n’est cette fois-ci pas parvenu à trouver la faille. S’il était apparu hors de forme lors de ses précédentes sorties cette saison, l'international italien s’est montré très actif en première période contre le club qu’il a failli rejoindre cet été.

Après cinq premières minutes très timides de la part des deux équipes, c’est lui qui a réveillé l’Allianz Riviera à la 6e d’une frappe enroulée du droit. Il a ensuite forcé Steve Mandanda à sortir le grand jeu sur deux tentatives du droit (15e et 24e). L'ancien Cityzen a en revanche disparu de la circulation en seconde période, manquant au passage des transmissions faciles. Il prend logiquement un jaune à la 87e pour une semelle sur Valère Germain.

Saint-Maximin, l'espoir niçois

Homme fort de l’OGCN depuis le début de la saison, Allan Saint-Maximin a une nouvelle fois été l’un des meilleurs Aiglons ce dimanche soir. Qu’il se positionne à gauche ou à droite, l’ancien Monégasque a fait un mal fou à la défense marseillaise. Surtout à Jordan Amavi, incapable de résister à sa pointe de vitesse et ses dribbles fous.

Virevoltant et très disponible, Saint-Maximin n’a cessé de semer la panique aux abords de la surface adverse et plusieurs de ses offrandes auraient pu se transformer en passes décisives si ses coéquipiers avaient fait preuve d’un peu plus d’adresse dans le dernier geste. Il a baissé de rythme sur la fin, mais cette prestation confirme qu’il est en train de passer un cap cette année.

Les notes des Niçois

Benitez: 5
Attal: 5
Hérelle: 5
Dante: 4,5
Sarr: 5,5 (remplacé par Srarfi à la 85e)
Boscagli: 4 (remplacé par Danilo à la 56e)
Tameze: 5
Cyprien: 6 (remplacé par Ganago à la 78e)
Saint-Maximin: 6
Balotelli: 4
Maolida: 3

Sarr peut voir l'avenir en bleu

Titulaire pour la quatrième fois de suite en championnat, Bouna Sarr a brillé comme latéral droit. Il s'est plutôt bien débrouillé devant Saint-Maximin et n’a eu absolument aucun mal à contenir Myziane Maolida. Sérieux et appliqué défensivement, le joueur de 26 ans a notamment sauvé l’OM à la 39e en devançant parfaitement Mario Balotelli sur un excellent centre de Saint-Maximin.

Sur le plan offensif, c’est lui qui sert Morgan Sanson sur l’ouverture du score après un gros débordement dans son couloir. A ce rythme, celui qui a reçu une présélection en équipe de France va vraiment finir par être appelé chez les Bleus. Et ce serait mérité.

Germain transparent

Préféré à Kostas Mitroglou au coup d’envoi, Valère Germain a passé une soirée très pénible à la pointe de l’attaque marseillaise. A sa décharge, sa tâche n’était pas facile face au trio Christophe Hérelle-Dante-Malang Sarr, et il a rarement été servi dans de bonnes conditions. Pour ne pas dire jamais.

Livré à lui-même contre son ancien club, l'attaquant a souffert dans les duels et a connu un déchet important dans son jeu en remise. Il aurait aussi pu se montrer plus inspiré dans ses déplacements et sentir mieux certains coups en contre-attaque. Son calvaire a pris fin lorsque Rudi Garcia l'a remplacé par Mitroglou à la 90e.

Les notes des Marseillais

Mandanda: 7
Sarr: 7,5
Rami: 5
Kamara: 6
Amavi: 4,5
Sanson: 7 (remplacé par Caleta-Car à la 78e)
Strootman: 5
Lopez: 6
Radonjic: 4
Germain: 3 (remplacé par Mitroglou à la 90e)
Payet: 4,5 (remplacé par Hubocan à la 79e)

RR