RMC Sport

Nicollin : « On est en danger »

Louis Nicollin

Louis Nicollin - -

A la veille du match face à Marseille (20h30), Louis Nicollin a confié au micro de Luis Attaque son inquiétude face à la situation de son équipe (16e). Et son agacement envers Manuel Valls, suite aux incidents lors de Nice-Saint-Etienne.

Montpellier, « outsider pour la descente »

« Il y a un moment que ça m’inquiète. Je pense qu’on s’en sortira quand même. On est en danger. On n’est pas favoris mais on est outsiders pour la descente. J’attends le match de Lorient. Si on n’arrivait pas à l’emporter, ça serait vraiment très délicat. On n’est pas dans la charrette mais on n’en est pas loin. … L’année dernière, ce n’était pas mieux. Ce n’est pas pour ça qu’on a mis le feu. Les années se suivent et ne se ressemblent pas, qu’on dit. Eh bien là, elles se ressemblent ! J’ai le moral. Il faut bien s’accrocher, non ? On ne va pas se laisser aller. »

Girard ? Sans regrets

« Des regrets de quoi ? Non, pas du tout. Ça a été fait. C’est comme ça. Quatre ans, je crois que ça suffit. Qu’il fasse quatre ans à Lille comme ça et j’en serai fort heureux. Il ne faut pas oublier que je l’ai sorti de rien du tout. Ne l’oubliez pas… s’il vous plaît. »

« Que Fernandez aille se tremper le cul à Lourdes »

« Puisque je l’ai pris, je pense que c’est le bon choix. Mais si on vient à descendre, ça serait emmerdant. M’enfin, on n’attendra pas que l’on descende. Est-ce qu’il est menacé ? Honnêtement non. C’est un gros travailleur, quelqu’un de bien. Bon après, ce serait bien qu’il aille se tremper le cul à Lourdes. D’ailleurs je le lui ai dit. Parce qu’il faut reconnaitre qu’on est noir comme du charbon. »

Le match le plus important ? Lorient mercredi

« Ce n’est pas Marseille le plus important. C’est Lorient mercredi. Si on pouvait accrocher quelque chose sur ce match-là, ça serait bien. Mais on ne va pas en faire une maladie. Maintenant, gagner j’aimerais bien. Comme ça, je fais Luis Attaque lundi ! (rires) Même si on en a fait beaucoup, un match nul m’irait très bien. Mais je le répète, le match le plus important, c’est Lorient mercredi. »

« Valls disjoncte complètement »

« Personnellement, je pense que les supporters qui ne se déplacent pas, ce n’est pas marrant. Il faut que les clubs fassent un effort, se réunissent et discutent avec eux. La Ligue aussi. Ce n’est pas en interdisant tout que l’on résoudra le problème. Les incidents de Nice, je ne dis pas qu’ils font du bien, mais c’est pas mal pour la suite des événements. Je pense que c’est un problème de police. On les paie assez cher et la fouille, ce ne sont même pas eux qui la font. Ils n’ont pas le droit. C’est complètement débile. Ou on les paie et ils sont efficaces, ou on ne les paie pas et on prend une police privée. Il disjoncte complètement notre ministre (Manuel Valls, ndlr).

« Pape Diouf me déçoit vraiment »

« Ça me fait rire. Parce que lorsque quelqu’un qui a vécu grassement grâce à l’Olympique de Marseille, se permet de dire des choses comme ça, quelque part, ça me dérange. Si j’avais un cadre qui taille mon équipe comme il l’a fait, je serai vraiment enragé. Qu’il dise ça… très franchement, je l’aime bien Pape mais depuis qu’il n’est plus président de l’OM, il taille de l’OM d’une façon qui me déçoit vraiment. Ce n’est pas bien ce qu’il fait. J’ai vu qu’il se présentait aux élections aussi. C’est extraordinaire. Moi ? Non, je ne me présenterais pas à Montpellier. Je n’ai pas le cigare. J’ai la tête bien sur terre (sic). »

Cabella, un bon de sortie seulement en cas de maintien

« Cabella à l’OM ? Pourquoi à l’OM ? Honnêtement, Mr Labrune ne m’a jamais fait de proposition pour Cabella. Je sais que ça va être dur de le garder l’année prochaine. Son bon de sortie ? Ça dépendra de la place à laquelle on va finir. Si on est dans la charrette, il descendra dans la charrette avec nous. Sauf s’il y a quelques colis… s’il y a des éléments qui ne sont pas bons et qui deviennent franchement mauvais… il y aura toujours ça en moins. Attention, ce n’est pas une question de sous… S’il y a un bon club pour la suite de sa carrière, je serai d’accord. Mais si c’est pour aller à Newcastle comme Mapou Yanga Mbiwa, ils ne l’auront pas… Le Dynamo Kiev ? Peuchère, je préfère ne pas en parler. Younès Belhanda n’avait peut-être pas beaucoup de choix aussi. Mapou ? J’aime ce jeune homme mais je pense qu’il s’est fait berner par son agent. Il est parti dans un club où il a perdu sa place en équipe de France, où il a tout perdu. Il aurait dû attendre la fin de saison avant de partir. »

A lire aussi

>> L'actu de la Ligue 1

>> Di Meco : « Le problème de l’OM ? La communication »

>> Lemina : « Thauvin est un exemple »

Luis Attaque