RMC Sport

Objectifs, capitaine, Rami: ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de l'OM

Villas-Boas

Villas-Boas - AFP

Alvaro Gonzalez, Jacques-Henri Eyraud, Andoni Zubizarreta et André Villas-Boas se sont exprimés devant la presse avant OM-Naples dimanche. L'arrivée prochaine de Benedetto, l'avenir de Gustavo ou encore la situation de Rami ont été évoqués.

[14h54]

Merci d'avoir suivi cette conférence avec nous ! Les cinq choses à retenir de la conférence de presse: 

► Eyraud a confirmé l'arrivée prochaine d'un attaquant, sans nommer directement Benedetto qui doit arriver samedi. 

► Eyraud souhaite à tout prix conserver Luiz Gustavo, même après la fin de sa carrière. 

► La procédure concernant Adil Rami touche à sa fin. Eyraud, qui n'a pas donné plus de détails, a parlé d'un "échec pour le joueur, le club et les dirigeants". 

► Villas-Boas a choisi son capitaine pour la saison, il portera le brassard dimanche contre Naples. 

► Villas-Boas vise le podium et une coupe nationale. 

[14h46]

Sur l'ambiance à l'OM depuis son arrivée

Villas-Boas: "La pré-saison, c’est toujours le moment de l’amour parce que les matches ne comptent pas. Et quand la saison commence, ça se brouille, c’est plus intense. Le plus important c’est de gagner. On va essayer d’être toujours compétitif pour gagner des matches, passer des bons moments et arriver sur le podium en fin de saison."

[14h40]

Sur les négociations avec Isaac Lihadji pour son premier contrat pro

Villas-Boas: "J’en ai discuté avec Isaac. Ses agents parlent avec Andoni, je lui laisse ce type de choses. J’espère qu’on va trouver un accord. (...) On va faire une proposition à notre niveau et j’espère qu’il va accepter. Nous discutons avec Isaac mais nous ne pouvons pas surpayer. Nous devons être raisonnable pour un joueur qui a disputé zéro minute avec l’OM, ça c'est la vérité. Mais nous sommes contents de lui et de son évolution lors des amicaux."

[14h36]

Sur sa première au Vélodrome dimanche et la rencontre avec le public

Villas-Boas: "Je suis très heureux d’expérimenter ça. Ce que les supporters peuvent attendre, c’est une équipe compétitive qui veut faire mieux contre une équipe très forte. C’est bon pour nous de faire une rencontre contre une équipe expérimentée maintenant que nous sommes préparés. Mais j’ai envie que ça soit passé pour commencer le championnat, c’est le plus important. Je suis content de l’équipe notamment sur l’aspect physique, tactique et psychologique. On doit faire des choses mieux dans certains secteurs, défensifs notamment. On travaille pour améliorer ça."

[14h30]

Sur le temps de jeu possible pour les jeunes 

Villas-Boas: "On va voir. Je suis très direct avec les jeunes joueurs. Quand il a la capacité pour jouer, il joue. S’il n’est pas au niveau, il ne joue pas. Il attend. A Chelsea, j’ai fait jouer Oriol Romeu qui venait du Barça B parce que je pensais qu’il était meilleur qu’Obi Mikel à ce moment-là. Les opportunités sont là parce que l’effectif est court. Je suis très content de (Florian) Chabrolle aussi. On peut aussi prêter les joueurs, il peut y avoir des mouvements d’ici la fin d’août."

[14h29]

Sur la préparation

Villas-Boas: "On veut arriver au premier match de la saison (Reims, ndlr) avec la confiance à un haut niveau. Je suis confiant, on joue bien au foot. Techniquement, l’équipe a connu une belle évolution. Maintenant, on a un adversaire de Ligue des champions qui était à la lutte avec la Juventus pour gagner la Serie A. Mais à la fin, le résultat ne dira rien de notre capacité contre Reims ou de ce qu’il va se passer pendant le match contre Reims."

[14h53]

Sur la défense centrale

Villas-Boas: "Normalement un effectif comporte 4 défenseurs centraux, le 4e peut être un jeune. Nous en avons trois et ils vont se battre pour leur place dans le onze. Mais il y aura peut-être aussi un jeune central qui sera Lucas Perrin. Il a fait très bien dans la pré-saison, je suis content de sa progression donc on va le garder avec l’effectif pro. C’est une bonne chose pour lui et pour le travail qu’il a fait."

[14h24]

Sur les objectifs de la saison

Villas-Boas: "L’objectif principal, c’est le podium. Mais on veut jouer les coupes pour les gagner. C’est très important pour nous. J’ai dit aux joueurs qu’il fallait finir la saison avec quelque chose dans les mains. Et pas les EA Ligue 1 Games, même si c’est très bien." 

[14h20]

Sur le capitanat

Villas-Boas: "J’ai décidé, mais j’expliquerai mon choix à la fin du match (contre Naples, ndlr). Je vais parler avec les joueurs que j’ai mis dans un groupe de capitaines. Mais contre Naples, on aura le capitaine pour la saison. Le plus important c’est que ce groupe soit la continuation de ma voix, de ma manière de penser dans le vestiaire. C’est ce que je veux d’un capitaine."

[14h18]

Sur la procédure de licenciement d'Adil Rami

Eyraud: "Il y a une procédure en cours. Je ne suis pas en mesure de décrire dans le détail ce qui peut se passer. On arrive à l’issue de cette procédure, ça me semble clair. Ce que je peux dire, c’est que c’est un échec pour tout le monde. Il n’y a ni perdant, ni gagnant. Que ce soit le joueur, le club, les dirigeants. C’est un échec. Mon rôle c’est de protéger nos joueurs, de les défendre quand ils sont injustement attaqués. De les mettre dans les meilleures conditions pour s’entraîner et jouer au plus haut niveau. Mon rôle c’est aussi d’être le gardien de l’institution. Un joueur a des droits mais aussi des devoirs. C’est une partie de mon travail."

[14h13]

Sur le latéral gauche

Zubizarreta: "Si on prend tous les joueurs que la presse annonce... On a d'autres pistes. On n'a pas encore présenté l'avant-centre, on parle déjà du latéral gauche. On travaille toujours pour améliorer l'équipe. On travaille avec André (Villas-Boas) pour faire les bons choix. On veut de la concurrence à tous les postes, latéral gauche aussi." 

[14h09]

Sur l'ouverture d'écoles de foot en Afrique

Eyraud: "Il y a un lien très spécial entre l’Afrique et l’OM, à travers notamment des grands talents africains venus jouer dans le club. C’est notre priorité de développement numéro un en termes sportifs mais aussi pour le développement en tant que marque. On peut le faire par différentes actions, ouvrir des écoles de foot en fait partie."

[14h06]

Sur un départ possible de Gustavo

Eyraud: "C’est toujours difficile de répondre. Je souhaite que Luiz reste à l’OM, je souhaite même qu’il y termine sa carrière. Je souhaite même qu’il puisse continuer avec le club une fois qu’il aura décidé d’arrêter. Je crois qu’on a avec Luis quelqu'un de très particulier. Un leader mais aussi quelqu'un qui fait preuve d'un respect de l’institution et d'un niveau d’exigence rare. A la fois dans sa préparation et son attitude. Un grand talent mais un homme qui apporte beaucoup dans un vestiaire. Et qui demain pourrait apporter autrement, mais on n'en est pas encore là. Il a encore un long moment avant d’arrêter. Il offre un niveau de performance assez remarquable. Pour toutes ces raisons, je souhaite qu’il s’inscrive avec nous sur le long terme. Je lui ai dit et c’est ce que j’espère qui arrivera."

[14h01]

Sur l'état du mercato et l'arrivée de Benedetto

Eyraud: "Aucune inquiétude, ni contrariété. C’est la première recrue, on avait deux priorités: c’est le poste de défense central et le poste d’attaquant. On peut être raisonnablement optimiste sur l’arrivée d’un attaquant à l’OM, mais il faut respecter le club dans lequel il se trouve aujourd’hui. Mais il ne reste plus longtemps à attendre avant qu’un attaquant arrive, dans les prochaines heures ou les prochains jours. Il faut respecter un grand club comme Boca qui a un attaquant qui souhaite venir ici, qu’on souhaite accueillir. Un attaquant c’est difficile à trouver. Mais il faut respecter ce club. Il n’y a plus beaucoup de temps à attendre."

[13h58]

Sur le rôle de Zubizarreta et le Vélodrome

Gonzalez: "Andoni est Espagnol comme moi, ça a rendu les choses plus claires. On savait qu’on pouvait tomber d’accord. Il m’a présenté le club, décrit la ville. Passer d’une ville calme comme Villarreal à une ville chaude et animée comme Marseille, cela me plait beaucoup. Je suis quelqu’un qui a le sang chaud. Mes parents sont déjà venus (voir le Vélodrome et la ville), ma compagne aussi, des amis doivent venir. De l’extérieur, le Vélodrome est très impressionnant. J’ai hâte de le connaître de l’intérieur."

[13h56]

S'il avait d'autres contacts

Gonzalez: "J’avais d’autres possibilités mais mon choix s’est porté sur l’OM. J'étais dans une bonne équipe à Villarreal mais j'avais besoin de ce changement et l’envie d’aller dans un grand club. Tout s’est passé de façon fluide et sans aucun stress."

[13h55]

Sur la concurrence en défense

Gonzalez: "C'est un effectif de grande qualité. C'est une concurrence saine, une émulation pour le groupe, ça tire l’équipe vers le haut. Il y a des défenseurs jeunes mais déjà expérimentés. Ils vont pouvoir m’apporter des choses, et je vais leur apporter en retour." 

[13h53]

Sur ce qu'il pense du groupe

Gonzalez: "Je connaissais l’OM de l’extérieur. Je suis le foot euripéen de près et on avait déjà joué contre eux. Maintenant que je les connais de l'intérieur, c’est un grand groupe avec des personnes super. Je vais progresser en Français et ça ira mieux ensuite. Je vais essayer de faire la prochaine conférence de presse en français."

[13h52]

Sur le choix de l'OM

Gonzalez: "L’OM est un grand d’Europe historiquement. Le staff, les joueurs, les supporters, ... Villarreal est un grand club espagnol, mais pour moi l’OM est un pas en avant. Le club a gagné la Ligue des champions et a une excellente réputation en dehors de la France. Je n’ai aucun doute sur mon choix et je suis heureux d’être ici."

[13h50]

Sur ses nombreux cartons jaunes reçus

Gonzalez: "En Espagne, les cartons c’est différent d’ici. Je vais devoir faire beaucoup plus attention à cause de la sévérité. Je suis un joueur de caractère, je donne tout sur le terrain. Je me bats, je ne fuis jamais les duels. Je vais essayer de faire mieux (au niveau des cartons, ndlr) tout en restant le même joueur."

[13h47]

Les premiers mots de Gonzalez 

Gonzalez: "Andoni (Zubizarreta), je le connais de son passé en Espagne, c’est une personne importante du football espagnol. Il a fait briller l’Espagne au niveau international. Le coach, je connaissais pour ses nombreuses expériences dans des grands clubs. L’OM c’est un grand pas en avant pour moi. Je suis sûr de ce choix. C’est important parce que je vais jouer en-dehors de l’Espagne pour la première fois."

[13h45]

Après les traditionnelles photos avec le maillot, Alvaro Gonzalez et André Villas-Boas s'installent.

[13h43]

Zubizarreta vante la polyvalence et l'expérience de Gonzalez

Andoni Zubizarreta: "Il est capable de s'adapter aux différents systèmes de jeu. Il a une bonne qualité de sortie de balle, un bon jeu aérien offensif et défensif. Il peut gagner les duels dans un championnat plus physique. Il a une très bonne expérience de joueur, il a été dans de très bonnes équipes. Il a joué l'Europa League. Il avait une grosse envie de trouver un projet, c'est important de sentir ça chez un joueur. 

[13h41]

Jacques-Henri Eyraud débute la présentation d'Alvaro Gonzalez

Eyraud: "Il a connu une saison à Villarreal une saison extrêmement pleine, extrêmement complète. C'est un joueur qui nous a beaucoup plu pour sa régularité, son hygiène de vie. Pour nous, il était important d'ajouter un peu d'expérience à cette charnière." 

[13h35]

Le cas de Dario Benedetto sera-t-il évoqué? Selon nos informations, l'attaquant argentin de 29 ans va signer pour quatre ans (plus une année en option). Il arrivera à Marseille samedi.

[13h31]

La conférence de presse débutera à 14h ! Au programme: la présentation de la nouvelle recrue Alvaro Gonzalez, arrivé de Villarreal, puis le point hebdomadaire d'André Villas-Boas.

[13h28]

Bonjour à tous! Bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct la conférence de presse de présentation d'Alvaro Gonzalez et celle de l'entraîneur de l'OM André Villas-Boas.