RMC Sport

OL-ASSE : les notes

Gonalons-Gradel

Gonalons-Gradel - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le derby est pour Saint-Etienne (1-2) ! Sans leurs supporters privés de déplacement, les Stéphanois l’ont emporté grâce à un nouveau schéma fait pour accepter la domination lyonnaise. Et contrer. Les notes de ce 108e derby.

Lyon

A.Lopes : 5,5

Tolisso : 5,5

B.Koné : 4,5

Gonalons : 6

Bedimo : 4,5

Ferri : 5

Malbranque : 4,5 remplacé par Danic (78e)

Mvuemba : 5

Gourcuff : 5,5 remplacé par Briand (46e)

Lacazette : 7

Gomis : 5,5

Surpris par le schéma défensif des Verts, l’OL a mis quelques minutes à appréhender la tactique adverse. A l’image de Gourcuff. Sans ballon en début de rencontre, l’international s’est ensuite montré actif et précis à la création. Avant de sortir sur blessure. Le raccourci de sa carrière. Positionné en défense centrale, Gonalons a convaincu tant dans les duels qu’à la relance aux côtés d’un Koné bon dans le jeu aérien face à Brandao mais parfois fébrile.

Tolisso s’est, lui, bien appliqué dans un rôle inhabituel alors que Bedimo a été en difficulté sur l’autre flanc. Le milieu lyonnais a manqué d’organisation sans Gonalons. Malbranque et Mvuemba ont échoué à alimenter un Lacazette encore une fois très saignant et précis. Auteur de deux parades en début de rencontre, Lopes a terni son bilan par un mauvais renvoi sur le but de Gradel.

Saint-Etienne

Ruffier : 5,5

Tremoulinas : 5,5

Zouma : 5

Perrin : 6

Sall : 4

Clerc : 5,5

Guilavogui : 4,5

Lemoine : 5,5

Cohade : 5,5

Brandao : 5

Erding : 6 remplacé par Gradel (68e)

Christophe Galtier a innové pour ce derby. En encerclant Gomis et Lacazette et en plaçant Zouma dans un rôle inédit de numéro... 6, l’entraîneur des Verts a coupé la relation entre les milieux lyonnais et leurs attaquants. S’ils ont parfois manqué de sérénité dans leurs interventions, les défenseurs stéphanois (Perrin, Sall) ont compensé leurs approximations par leur densité dans l’axe. Une remarque qui concerne moins Sall coupable sur le but lyonnais et très nerveux.

Trémoulinas s’est très souvent proposé dans son couloir, quitte à en oublier ses tâches défensives. Comme sur le but de Lacazette. Au milieu, Guilavogui a rencontré du déchet dans ses relances alors que Lemoine et Cohade ont joué sobre mais plutôt efficace. Bien pris dans l’axe, Brandao a tout de même délivré une passe décisive pour Erding, qui a gêné la défense adverse par ses décrochages efficaces. Enfin, entrée décisive de Gradel qui a bien exploité un mauvais renvoi de Lopes.

A lire aussi :

>> Saint-Etienne s'offre le derby

>> Le film du match

>> Ligue 1 : Ce qu'i faut retenir de la 31e journée

Mathieu Idiart