RMC Sport
en direct

OL en direct: Garcia veut retenir ses internationaux en cas de septaine

Rudi Garcia

Rudi Garcia - AFP

Rudi Garcia, entraîneur de l'OL, s'exprimera ce mercredi à partir de 12h30, deux jours avant le déplacement de Lyon à Reims (vendredi, 21h, 29e journée de Ligue 1). Suivez sa conférence de presse en direct.

Sur l'utilisation d'Aouar, remplaçant face à Rennes

"Il a joué trois matchs en six jours. Il a été décisif face à Rennes quand il est entrée. Tout le monde est concerné et apte à répondre à mes attentes. Houssem en particulier. C'est un joueur important pour le groupe. Il est complémentaire des autres."

Une ambition en Coupe de France?

"Je n'ai pas regardé le calendrier, je ne sais pas quand les tours suivants se joueront. Qualifions face au Red Star et si c'est le cas, il sera temps de voir le calendrier. Il faut que ça sorte des esprits parce qu'il n'y a qu'une chose qui compte, c'est le championnat et le championnat, c'est Reims."

Les joueurs comprennent la position du club sur la sélection

"Les joueurs comprennent, ils sont tiraillés. Tout le monde est dans son rôle avec l'esprit ouvert et la compréhension. Si on nous aidait à ne pas choisir, ce serait mieux."

On est plutôt bien en ce moment

"On regarde vers la deuxième place. Si on veut passer premiers, il faut gagner à Reims, un terrain difficile, face à une équipe difficile. On est plutôt bien en ce moment."

"On doit être une des populations les plus testées"

"Le sport pro, on doit être une des populations les plus testées avec au moins deux par semaine."

Garcia veut retenir ses internationaux en cas de septaine

"Il ne faut penser qu'à Reims, ça ne sert à rien de se projeter sur les matchs suivants. On est dans une période particulière, sans spectateur. On ne sait qui pourra partir en sélection et ne pourra pas y aller. On espère que nos joueurs pourront défendre leurs sélections mais si c'est pour qu'il en manque face à Lens, c'est logique qu'on protège les intérêts de l'OL. Les coachs anglais sont vent-debout sur le fait de laisser partir leurs joueurs. En plus, ils jouent trois matchs au lieu de deux à cette période. S'ils doivent observer un isolement, je serai contre les laisser partir."

Il veut absolument prendre des points et profiter de Monaco-Lille

"France est le seul pays à avoir fait l'erreur d'arrêter ele championnat. Un an après, c'est différent, on est en plein championnat. On joue les premiers vendredi, l'objectif est d'être premiers vendredi soir. Tout le monde ne pourra pas prendre trois points parmi les équipes de tête. Il y a un Monaco-Lille, c'est pour ça que le match de Reims est important. "

Kadewere de retour

"Kadewere est de retour. Si tout se passe bien, tout le monde sera là demain."

Garcia est là et répond déjà à une question sur le titre

"Quand on a battu Rennes après une première période difficile, on nous a a dit qu'on ne serait jamais dans les trois premiers et maintenant, on nous dit qu'on fera le doublé."

Il comprend les réserves du club sur la libération des internationaux

"On s'est réuni avec le coach et la direction pour en discuter et trouver la meilleure solution possible. Je comprends la position du club qui veut son effectif à 100%. mais aussi celle du sélectionneur puisque nous avons de matchs importants pour une qualification pour la CAN. Il y a eu des discussions avec la Fédé. On attend que la situation se décante positivement pour le club et la sélection."

"Gagner tous nos matchs"

"Si le président était là, il aurait dit: 'si on gagne tous nos matchs, on sera champion'. il faut gagner tous nos matchs et l'objectif est d'être joyeux en fin de saison et on sait par quoi ça passe."

"On a une très belle équipe pour faire quelque chose"

"C'est une prise de conscience naturelle. Quand il reste très peu de matchs pour atteindre nos objectifs, on redouble d'efforts. C'est comme dans les matchs de Champons League, on trouve une motivation supplémentaire. Gros coup à jouer? Je pense. On a une très belle équipe pour faire quelque chose."

"On a l'expérience des sprints finaux"

"C'est une période décisive pour nous. Il ne faut pas se mettre une pression négative qui nous ferait déjouer. On a l'expérience des sprints finaux. On est plutôt pas mal quand il s'agit de mettre un coup d'accélérateur."

Heureux d'avoir égalé le nombre de buts de Maurice

"C'est grâce à lui que je suis à Lyon. De savoir que je suis au même nombre de buts que lui, ça me rend fier. Quand je vais dépasser son ratio de bus, je lui enverrai un message."

Cornet heureux de jouer en attaque

"En Coupe, l'entraîneur me fait souvent jouer devant. A Sochaux, ça nous a réussi avec la victoire à la clé. ça me fait plaisir de renouer avec les filets. C'est une manière de gérer qui se fait en interne avec le coach ou avec Claudio Cacapa. Je discute beaucoup avec lui."

La trêve internationale au coeur des discussions

L'approche de la trêve internationale inquiète les clubs comme l'OL, qui compte 17 internationaux. En raison du variant du coronavirus et des règles sanitaires selon les pays, certains d'entre eux devront faire l'objet d'une quarantaine à leur retour en club et pourraient ainsi manquer les matchs face à Lens en L1, et le Red Star en Coupe de France.

Du mieux dans les résultats

Après avoir abandonné cinq points dans la course au titre face à Montpellier (défaite 2-1, J25) et Marseille (1-1, J27), l'OL reste sur une victoire face à Rennes (1-0) la semaine dernière qui a permis à l'équipe de rester à la 3e place de L1 à trois points de Lille, leader, et un du PSG, deuxième. Lyon s'est aussi imposé face à Sochaux (5-2) samedi en 16e de finale de la Coupe de France et affrontera le Red Star (National 1) en huitièmes.

RMC Sport