RMC Sport

OL-Evian-T-G : Lyon, un leader démuni

-

- - -

Malgré sa première place au classement, l’OL s’active pour vendre l’un de ses joueurs cadres et renflouer ses caisses. Perturbant, alors que les Gones reçoivent ce soir Evian TG (21h) en match d’ouverture de la 21e journée.

Il y avait beaucoup de fatalité dans les propos de Rémi Garde, mercredi matin, à deux jours de Lyon-Evian-T-G à Gerland. « J’aimerais garder tout le monde, soupire l’entraîneur de l’OL. Se dire qu’on peut perdre quelqu’un est embêtant, mais c’est comme ça. » Afin de renflouer ses caisses, en manque de liquidités, Lyon se prépare au départ d’un de ses joueurs cadres. Dôle de paradoxe pour l’actuel leader du championnat.

A ce titre, le club de est une locomotive singulière en L1. Privée de Ligue des champions, la formation rhodanienne compte ses sous. Pire, elle doit en gagner. JMA ne le cache : « L’idéal serait de réaliser un transfert important, rappelait le président rhodanien avant le déplacement victorieux à Troyes (2-1). Cela nous permettrait d’être en ligne avec les décisions du conseil d’administration. Si ce n’est pas le cas, il peut y avoir un ou deJean-Michel Aulasux autres prêts (en plus de celui de Monzon à Fluminense, ndlr). Le but est de diminuer la masse salariale. »

Lisandro, Bastos, Gomis : lequel partira ?

Voilà pourquoi Lisandro Lopez, cible de la Juventus, Michel Bastos, convoité par Schalke 04, ou encore Bafé Gomis, suivi notamment par des clubs anglais, pourraient faire leur valise avant le 31 janvier. « Je ne peux pas vous dire à 100% que je suis à Lyon jusqu’à la fin de saison », confie ainsi le Brésilien Bastos.

Mercato agité, avenir incertain, c’est dans ce contexte peu confortable qu’évolue la meilleure équipe du championnat. Premier pénalisé, Rémi Garde. Le coach des Gones tente néanmoins de rester positif : « Avec le mercato d’été qui avait déjà été long, je ne dirai pas que le groupe s’y habitue mais il donne de bonnes réponses par rapport à cette situation qui n’est pas confortable, explique-t-il. Mais vivement le 31 janvier. »
En attendant de savoir qui de Lisandro, Bastos ou Gomis quittera Lyon cet hiver, les partenaires de Rémi Vercoutre tenteront de conserver leur fauteuil de leader face à Evian-TG, 18e de Ligue 1. « Attention à ne pas se griser, prévient Garde. Au vu du contenu à Troyes, on pourrait très bien ne pas être leader. Evian n’aura rien à perdre. »

Aurélien Brossier avec EJ