RMC Sport

OL-Evian TG : Lyon rate le coche

Malbranque et les Lyonnais n'ont pas trouvé la clé

Malbranque et les Lyonnais n'ont pas trouvé la clé - -

Habituellement souverains à domicile, les Lyonnais n’ont rien montré face à Evian TG, vendredi, en ouverture de la 21e journée de Ligue 1, et concèdent un match nul aussi terne que logique (0-0). Ils perdront leur place de leaders en cas de victoire parisienne à Bordeaux, dimanche.

Avant ce match, Evian n’avait gagné aucun de ses matches officiels face à Lyon (3 défaites, 1 nul). Ce n’est toujours pas le cas. Mais le point arraché vendredi par les Savoyards sur la pelouse du leader aura sans doute un petit goût de victoire pour les visiteurs (0-0). Prudents et appliqués, ils ont fait déjouer un OL qui n’a pas fait honneur à son classement ni à ses statistiques à domicile (25 points sur 30 avant ce match).

Le pari de Garde de débuter avec Lisandro sur le banc n’a donc pas payé. Malgré un Gourcuff qui retrouvait la joie d’être titulaire – joie toute relative au vu de la pauvreté technique de la rencontre -, ces Gones trop brouillons n’ont jamais réussi à enflammer la partie. Il faudra même attendre l’heure de jeu pour vivre le premier frisson du match. Bien décalé par Malbranque dans la surface, Lacazette croise trop sa frappe, et manque le cadre de peu (61e). Le reste n’est qu’un interminable voyage au bout de l’ennui.

Lisandro manque la balle de match

Gomis, finalement remplacé par Lisandro (62e) n’aura pas tiré une fois au but. Et si l’Argentin ne tarde pas à se mettre en évidence, c’est en manquant un face-à-face après un superbe service de Bastos (75e). L’action la plus spectaculaire est en fait à mettre au crédit du Tunisien Mbarki, défenseur d’Evian, venant percuter son poteau avec la tête après une intervention sur Lisandro (85e).

Cela pourrait ressembler à une surprise, mais ce résultat ne l’est pas au vu de la physionomie du match. Et le point pris par les deux équipes n’aura vraisemblablement pas la même saveur pour les deux formations. Pour Lyon, il est synonyme d’occasion manquée. Celle de prendre provisoirement cinq points d’avance sur le PSG qui pourra, au final, revenir à sa hauteur en cas de victoire dimanche. Pour Evian, il offre un tremplin sans doute inespéré pour quitter la zone de relégation (désormais 16e avec un point d’avance sur la zone rouge). Tout est relatif, donc. Sauf le niveau de jeu. Soporifique, de bout en bout…

A.T.