RMC Sport

OM: 25 interpellations après le coup de force des supporters marseillais

Après le coup de force des supporters marseillais ce samedi après-midi au centre d'entraînement de l'OM, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône annonce qu'il y a eu 25 interpellations.

C’était une véritable action coup de poing. A quelques heures du match de l’OM ce samedi face au Stade Rennais (21h), comptant pour la 22e journée de Ligue 1, près de 400 supporters marseillais en colère ont voulu entrer de force dans le centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus. Dans la confusion, au milieu des fumigènes et des pétards, certains y sont parvenus, environ une cinquantaine.

Des "violences inacceptables"

Il a fallu attendre plusieurs dizaines de minutes pour que le calme revienne peu à peu autour de la Commanderie. Des cyprès poussant devant l'entrée du centre ont même été calcinés dans les incidents, au cours desquels 25 interpellations ont eu lieu, selon la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

"300 supporters de l'OM ont violemment pris à partie les policiers présents pour sécuriser La Commanderie", a annoncé la préfecture, qui a envoyé des renforts "pour mettre fin aux dégradations" et condamné dans un communiqué des "violences inacceptables".

Plus tôt dans la journée, de très nombreuses banderoles visant certains joueurs et la direction de l'OM, et notamment à son président Jacques-Henri Eyraud, ont été déployées à Marseille. Le club est actuellement sixième de Ligue 1 après trois défaites consécutives en championnat.

RR avec FGe