RMC Sport

OM: Di Meco appelle les supporters au calme pour terminer la saison "proprement"

Eric Di Meco, ancien joueur de l'OM, craint une fin de saison très éprouvante pour le club et les joueurs. Il espère un retour au calme.

En énonçant les raisons de sa démission mardi, André Villas-Boas s'est longuement attardé sur son désaccord avec la politique sportive et notamment le recrutement d'Olivier Ntcham. Il a aussi assuré que son choix de quitter ses fonctions d'entraîneur n'avaient "rien à voir" avec les violences commises par plusieurs supporters, samedi au centre d'entraînement de la Commanderie. Pour Eric Di Meco, cela a pourtant forcément eu un impact sur la décision du Portugais. 

"Il pouvait au moins faire la semaine et finir la saison, s'étonne l'ancien défenseur sur RMC, ce mercredi. On avait compris depuis un long moment qu’il était libre. Il avait menacé de partir plusieurs fois, on avait compris qu’il était capable de claquer la porte. C’est une de ses forces."

"Le coach a eu peur"

"C’est surement lié à ce qu’il s’est passé samedi, poursuit le membre de la Dream Team RMC Sport. Le coach de l’OM a eu peur comme beaucoup de salariés et de joueurs. Les dommages collatéraux sont sûrement le départ de l’entraîneur. A la fin de la saison, il y aura sûrement des départs de certains joueurs qui auraient pu rester."

Le panorama s'assombrit sur la fin de saison alors que l'OM est aussi plongé dans une crise sportive. Les Marseillais restent sur défaites consécutives en Ligue 1 avant leur déplacement à Lens, ce mercredi (21h, 23e journée). Ils sont neuvièmes à 13 points du podium mais avec deux matchs en moins. Di Meco réclame donc une accalmie en plein coeur de la tempête populaire.

"Eyraud n'est pas à sa place, il n'aime pas l'OM"

"On serre les fesses pour terminer la saison proprement, image-t-il. Ça va être compliqué parce que lorsque le vent souffle ici, c’est dur. Tout ce que va faire le président Eyraud va être scruté. Il va avoir une pression continue des supporters. Quand j’appelle à son départ c’est parce que je sens qu’il n’est pas à sa place. Il n’aime pas la ville, le club, les supporters, les Marseillais que ce soit dans ses déclarations publiques ou privées."

Pourquoi reste-t-il alors? "Je pense qu'il s'est pris au jeu, estime l'ancien international français. Ça a rendu fou des personnages beaucoup plus expérimentés que le président Eyraud. Lui découvre la médiatisation depuis qu’il est arrivé à l’OM. Ce ne serait pas le premier, ni le dernier. J'espère que les supporters vont se calmer pour terminer proprement la saison. Mais le travail est rude pour la saison prochaine."

NC