RMC Sport
en direct

OM en direct: Sampaoli veut recruter "des joueurs de qualité selon les moyens du club"

Jorge Sampaoli

Jorge Sampaoli - Icon Sport

Suivez en direct la conférence de presse de Luis Henrique et Jorge Sampaoli ce jeudi (13h), à deux jours du déplacement de l'OM à Montpellier, samedi (21h, 32e journée de Ligue 1).

Sur le meilleur poste de Luis Henrique

"Il a été assez intéressant quand il est entré en cours de jeu, ça a été plus compliqué quand il a été titulaire. Il va devoir avoir un développement plus important. Il aide l'équipe en un contre un sur le côté. Il va devoir adapter sa personnaluté pour jouer avec ce maillot exigeant qu'est celui de l'OM."

Sampaoli suit les joueurs prêtés

"Strootman, Radonjic? Nous regardons tous les joueurs du club pour diagnostiquer le profil des joueurs pour ma vision du jeu. Quand on arrive, certains joueurs peuvent s'adapter à la nouvelle méthode et d'autres non. Oui, nous suivons les joueurs qui sont prêtés."

"Balerdi a une grande valeur future", estime Sampaoli

"Je connais bien Balerdi que nous avions sélectionné dans un groupe élargi avant la Coupe du monde 2018. A l'OM, il trouve un milieu où il peut avoir de la continuité dans son travail. Il a une grande valeur future. Ce qui fait mal à ses jeunes joueurs, ce sont ces prêts de clubs en clubs."

Sampaoli veut recruter "des joueurs de qualité"

"Avec le président, nous ne parlons pas des moyens pour la saison suivante mais des besoins du club. La partie économique dépendra du président. Si on ne les a pas, il faudra être créatif. L'idée est d'avoir des joueurs de qualité et de recruter avec nos moyens. Nous n'aurons pas le budget des grands clubs mais nous serons ambituieux avec nos moyens."

Croit-il au rêve de McCourt de remporter la Ligue des champions?

"Ce qui m'a séduit en venant ici, c'est l'histoire du club. Pour ça, il faut que chaque acteur du club - patron du club, le président, le cuisinier, les joueurs et l'entraîneur - ait la capacité d'atteindre cet objectif. Remonter au classement sera un objectif de tout le monde, de retrouver l'endroit auquel le club a évolué."

Sampaoli peut être "très sévère" sur le respect du maillot

"J'exige seulement des joueurs uniquement ce qui concerne le terrain et le respect de l'institution. Sur ça, je suis très exigeant et je peux être très sévère si on s'éloigne du respect du maillot."

Il laisse la main au staff médical pour Rongier et Amavi

Interrogé sur sa manière d'appréhender les absences répétées d'Amavie et Rongier, Sampaoli assure ne pas s'en agacer et faire confiance au staff médical. "Nous sommes complémentaires avec le staff médical pour que les joueurs puissent revenir plus vite. Il faut qu'il y ait une cohérence."

Sampaoli essaie de modifier "certaines habitudes de jeu"

"Il est délicat pour moi de parler des points faibles et forts de l'équipe pour ne pas les divulguer à nos adversaires. Selon notre diagnostic, on voit un effectif qui essaie de créer du jeu en modifiant certaines habitudes. des choses vont arriver plus vites que d'autres mais il faudra du temps de travail."

"Un match particulièrement important à Montpellier", juge Sampaoli

"Un match particulièrement important comme ils sont proches de nous au classement. C'est un adversaire solide. Ce sera un match contre un rival qui propose un jeu pragmatique, direct avec des joueurs solides. Nous tenterons de les dominer pour étouffer leurs qualités."

Amavi et Rongier encore absents à Montpellier

Interrogé sur Amavi et Rongier, Jorge Sampaoli a indiqué qu'ils n'avaient pas repris l'entraînement. "Ces joueurs ont essayé de revenir à l'entraînement. Mais ils n'ont pas réussi donc nous sommes revenus au diganostic médical. Nous avons dû prendre une décision pour connaitre leur retour. "

Sur Montpellier?

"Montpellier est sur une bonne série mais nous sommes forts aussi. Nous sommes devant puisque nous sommes 6es, c'est un match très important. Il va falloir y aller avec le plus de force possible et donner le maximum."

Les JO de Tokyo, un objectif?

"Je pense surtout au présent, je ne me projette pas aussi loin. Je ne pense qu'aux matchs même si je regarde l'actualité. les JO restent un rêve ei si Dieu veut, pourquoi pas?"

Il s'inscrit dans la durée à Marseille

"Je suis motivé pour gagner, pour gagner des matchs. Je suis arrvivé il n'y a pas très longtemps. Je veux rester à Marseille, c'est évident."

Il ne connait pas Hilton personnellement

"J'ai entendu parler de lui mais je ne le connais pas personnellement donc je ne peux pas trop en parler."

Présenté comme une pépite, comme vit-il cette pression?

"Le football est comme ça. Il ya beaucoup de pression et d'attentes mais j'essaie de montrer chaque jour, à chaque match ce que je sais faire. Je suis à l'aise avec la pression des supporters, je suis tranquille. Je garde la tête froide et j'essaie de jouer avec le plus de bonheur."

Il ne regrette pas son choix d'avoir rejoint l'OM

"Non, je fais mon travail, je suis mes rêves. Je suis arrivé avec beaucoup de joie et de courage parce que c'était mon premier club en Europe."

"Alvaro, Balerdi et Lirola m'ont aidé"

"Le match qui m'a donné le plus de confiance, c'était contre Nice. J''étais titulaire. J'avais délivré deux passes décisives. Tous les autres sont importants parce que je dois m'améliorer. Les joueurs qui m'ont aidé quand je suis arrivé ici c'est Alvaro, Balerdi, Lirola parce qu'ils parlent espagnol mais je parle aussi avec les autres."

Prêt à jouer avant-centre?

"C'est une position dans laquelle je n'ai pas beaucoup joué, peut-être deux ou trosi fois à Botafaogo. C'est une position différente parce qu'on n'a pas toujours le ballon et moi, j'aime bien l'avoir dans les pieds. Si je m'entraine, je ne pense pas que ça posera de problème. Mais j'aime beaucoup jouer sur l'aile."

"Le jeu est plus intense en France", confie Henrique

"Le jeu est plus intense ici. Les entraînements sont peut-être plus techniques et moins rapides au Brésil. J'ai dû m'adapter à ça mais aussi aux pelouses mouillées et à la météo."

Sur le mauvais tour joué face à Sampaoli au Brésil

"C'est un match que nous avons gagné. Il m'a chambré quand il m'a vu ici. C'était un match du championnat brésilien important pour être dans les trois premiers. C'était l'un de mes meilleurs matchs avec Botafogo."

"C'était très difficile pour moi au début"

"C'était très difficile pour moi au début, je n'étais jamais parti du pays. Le club m'a beaucoup aidé avec des personnes qui m'ont aidé dans mes démarches. Je me suis amélioré. Maintenant je suis beaucoup plus à l'aise, j'arrive à communiquer avec tout le monde, à dribbler, à travealler. Je m'adapte de mieux en mieux."

Ce qui lui manque pour s'imposer comme titulaire

"Il me manque peut-être un peu plus de confiance dans mon jeu, surtout dans le un contre un. Il faut que je sois plus fort quand je m'approche du but."

Ce que Sampaoli attend de lui

"C'est un très bon entraîneur qui nous aide beaucoup. Il a une manière très dure de nous entraîner mais j'apprécie beaucoup son travail. C'est très dur dans l'intensité et les entraînements mais j'adore ce qu'il fait. Mon nouveau poste? C'est une nouvelle expérience. Il faut que je m'améliore pour mettre plus la pression aux joueurs adverses. Je fais du mieux que je peux pour coller mon adversaire."

Il revient sur son adaptation depuis son arrivée

"Quand je suis arrivé, je n'avais pas l'opportunité de beaucoup jouer. J'ai intensifié mes entraînements parce que je savais que mon heure allait venir. J'ai eu l'occasion de montrer ce que je savais faire. Je suis content d'aider l'équipe."

Sur son repositionnement

"Je me sens bien. Par contre, c'est une nouvelle position dans l'équipe. J'espère m'améliorer le plus possible."

Luis Henrique arrive accompagné de son professeur de français!

"Je suis Luis Henrique. Désolé, je ne parle pas beaucoup français mais je comprends très bien", commence le joueur, accompagné de son professeur de français.

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous !

L'OM s'est relancé dans la course à l'Europe en s'imposant contre Dijon (2-0) la semaine dernière. Les Marseillais sont 6es à un poiint de Lens, 5e, avant de se déplacer à Montpellier, un autre concurrent, 8e à trois longueurs de Marseille.

RMC Sport