RMC Sport

OM en direct: Villas-Boas "pense" qu'il va partir en juin

André Villas-Boas

André Villas-Boas - ICON Sport

André Villas-Boas, entraîneur de l'OM, sera en conférence de presse ce vendredi (13h) à la veille de la réception de Rennes, samedi (21h, 22e journée de Ligue 1).

[13h55]

C'est fini pour cette conférence, bonne fin de journée à tous.

[13h50]

AVB sur un potentiel trio Milik-Thauvin-Payet

"C'est possible, mais tout le monde doit avoir un état d'esprit irréprochable, et une envie unique, une sensibilité pour le maillot. C'est le plus important. C'est possible, mais il faut que tout le monde fasse les efforts pour trouver le chemin de la victoire. Leur créativité, leur capacité technique est indiscutable, mais il faut fonctionner en équipe, travailler pour tout le groupe et oublier ses ambitions individuelles et ses statistiques personnelles. Si on arrive à cela, on peut exploiter le meilleur de chacun. On a eu le meilleur de Payet ou Steve la saison dernière. Ils ont la clé, c'est en eux. Les penalties? Milik les a tirés dans plusieurs clubs, c'est une possibilité. Pourquoi pas. Normalement à deux penalties ratés je change, j'ai toujours fait ça dans ma carrière, là on va voir."

[13h48]

AVB sur les négociations avec la direction

"Je ne veux pas que ce soit le thème principal de cette conf, ce n'était pas mon intention. La semaine dernière on parlait de démission, là vous me parlez de prolongation. Il faut trouver un équilibre... Même moi je n'attends pas d'offre de prolongation, je n'attends rien, mon cas n'est pas prioritaire. Je ne suis pas concentré là-dessus, ce que je veux c'est une victoire pour sortir de la crise. Après si on enchaine dix victoires et qu'en avril, avec le soleil, j'ai une offre de prolongation on verra, je ne sais pas. Mais je ne veux mettre de pression sur personne. Je suis responsable des résultats actuels, qui sont un désastre. Et pour un coach avec ces résultats, normalement c'est le chemin inverse..."

[13h46]

AVB revient sur son futur, et son départ estival quasiment acté

"Non je n'ai pas peur que ça démotive les joueurs, il faut en parler clairement. Les joueurs doivent être professionnels. Ce qui est important c'est que je sois bien remplacé pour construire la suite. Je n'ai jamais reçu d'offre de prolongation, on est le 29 janvier, je pense que c'est mort. Mais ce n'est pas le débat. Le débat c'est de corriger la série de l'équipe, de se sortir de là. La priorité ce n'est pas moi, c'est le club, et de donner quelque chose aux supporters, qui sont en train de se tuer."

[13h43]

AVB sur la progression de ses joueurs et sa progression à lui

"J'essaye beaucoup de choses tactiques ou psychologiques avec mes joueurs. J'aime échanger avec eux. Je ne peux pas citer des cas précis, ce ne serait pas juste de citer deux ou trois joueurs. J'ai un très bon rapport avec tout le monde. Je sens que le groupe me suit incontestablement. J'espère avoir fait progresser tous les joueurs, même si certains sont plus en forme que d'autres. C'est toujours bien de voir des mecs comme Morgan ou Bouna atteindre leur rêve en atteignant des championnats que l'ont pourrait qualifier de "supérieurs". Le plus important c'est toujours de faire en sorte que les joueurs retrouvent leur forme, comme Dario cette saison. Et ce n'est pas le seul."

[13h42]

AVB sur son équipe face à la crise

"Quatre défaites de suite, c'est dur à vivre. Mais j'ai de très bons rapports avec ce groupe-là, on s'entraine bien. J'ai aussi le soutien de la direction, on a tous les ingrédients pour sortir de la crise. Par rapport à l'état d'esprit je n'ai rien à dire. On a été malchanceux ou incompétents, mais il faut se battre pour la victoire."

[13h40]

AVB sur Milik titulaire contre Rennes

"On va voir, on ne veut pas qu'il se blesse, mais il se sent bien donc c'est une possibilité."

[13h38]

AVB sur un départ en juin acté ?

"Bien sur, oui. Avec la position dans laquelle on est, c'est plutôt normal. Ca va contre ce qui a été dit par la direction, mais je pense que ça va être la fin, oui. Je ne pense pas rester. Est-ce que ce sera terminé en juin? Je pense oui. On pense tous que ça va se passer comme ça. Il ne se passe plus rien avec mes agents et la direction. On est à 15 points du haut de tableau, loin de nos objectifs de début de saison, donc je ne remets pas ça en question. L'année prochaine sera l'année zéro pour le club, ça va être un nettoyage total. Il faudra recréer de bonnes bases pour la suite."

[13h37]

AVB sur Stéphan et les cartons

"Je n'ai même pas vu ce qu'il a dit, je suis off sur les médias. Mais Julien ne sait pas tout. La moyenne de cartons de l'OM c'est un problème qui date de plusieurs années, même avant mon arrivée. Il n'y a pas de controle sur les arbitres, c'est abusé, et c'est récurrent."

[13h35]

AVB sur la pénurie de milieux

"C'est dur, mais on a eu deux offres, le club avait besoin d'équilibrer la balance. On continue à chercher une solution, surtout pour le futur de l'OM. On va voir, mais là oui on est limite dans ce secteur. On était d'accord pour laisser partir Kevin et Max, mais on ne s'attendait pas à ce que tout le monde parte."

[13h34]

AVB sur la fin de la spirale négative et les remarques de Stéphan sur les cartons de l'OM

"J'espère qu'on va mettre un terme à ce cycle. Je crois en mon groupe, qui vient d'être renforcé. La victoire va arriver, forcément. Les cartons? C'est plus facile pour les autres de parler quand ça ne les concerne pas. Julien n'a pas toutes les informations."

[13h33]

AVB sur le match de la dernière chance contre Rennes

"C'est vrai que les trois de devant ont fait le trou, c'est difficile à combler. Rennes est à coté de nous, c'est l'occasion de ne pas les laisser partir. Sur les obejctifs primordiaux cette saison ça va etre dur désormais, la priorité est de retrouver le chemin de la victoire..."

[13h32]

AVB sur l'infirmerie

"Cuisance est suspendu, Amavi ne sera pas encore là. Kamara s'est entrainé les deux derniers jours, il va manquer de rythme mais il devrait jouer. Et pour Rongier on attend demain."

[13h31]

Au tour d'André Villas-Boas, qui évoque l'association devant avec Milik

"Je ne sais pas si Valère est le joueur le plus complémentaire, on n'a pas encore joué avec deux attaquants, on a plusieurs options."

[13h29]

Rongier sur les faux chants dans le stade

"Pour moi c'est mieux de jouer avec ça que dans un stade mort. Quand les supporters ne sont pas là ce n'est pas du foot, et si en plus il n'y a pas de faux chants, c'est nul."

[13h27]

Rongier sur ses frappes

"Je tente un petit peu moins, même si j'ai marqué mon premier but de la tête. Franchement je donne tout sur le terrain. A Nantes j'ai marqué des buts, je sais faire, peut-être que je gère ici un peu moins mes efforts, et du coup je manque de lucidité dans les derniers mètres. Il faut peut-être que je me calme sur les efforts inutiles."

[13h26]

Rongier sur l'état d'esprit du vestiaire

"C'est un groupe de garçons intelligents, tout le monde sait que collectivement le fait de ne pas être performants ne nous fait pas de la bonne pub individuellement."

[13h26]

Rongier sur Payet-Thauvin

"Ca fait un an et demi que je suis ici, je n'ai jamais senti de tension entre Dim et Flo. C'est facile de leur taper dessus quand ça va mal parce que ce sont deux leaders techniques."

[13h25]

Rongier sur la frustration des supporters

"Je les comprends, c'est normal, on est l'OM et on doit leur offrir un meilleur spectacle qu'actuellement. Ils n'ont pas la chance de venir au stade pour se lâcher, on est tristes et déçus pour lui."

[13h24]

Rongier sur les difficultés au Vélodrome

"Comme je l'ai dit on est bons quand on est en bloc. Or à domicile on se doit de jouer, mais comme on est moins ensemble, on se fait plus transpercer."

[13h23]

Rongier sur Milik

"Il va nous apporter, c'est un joueur de classe internationale. J'espère que physiquement il se sent bien. Il a l'air affûté. Il a une très très bonne frappe de balle. Ca se voit que c'est un tueur."

[13h22]

Rongier sur AVB

"On est derrière lui, on l'a montré. C'est un être humain, c'est normal qu'il ait des périodes de doute. On est tous ensemble, ce n'est pas le coach d'un côté. C'est un peu facile de lui taper dessus, mais je pense qu'on a tous notre part de responsabilité."

[13h20]

Rongier sur les solutions pour redresser la barre

"Je pense que si on prend la saison dernière, les matchs déclics c'était l'OL et Lille. Il nous faut un match référence comme ça pour re donner confiance à tout le monde. Pour moi le plus important est de corriger le tir sur l'aspect défensif, il faut qu'on retrouve de la solidité, ce sera la clé."

[13h19]

Rongier sur le match aller contre Rennes

"La défaite là-bas colle un peu avec le début de la crise, effectivement. Ce match nous a fait mal, on avait le sentiment de mériter mieux d'autant qu'on maitrisait la rencontre à onze contre onze avant l'expulsion déméritée de Pape. On sait qu'on a les capacités de rivaliser avec eux, mais c'est une équipe avec beaucoup de la qualité, un effectif fourni. Ils font de bonnes choses en possession ou en transition, c'est une équipe complète."

[13h18]

Rongier sur ses différentes rôles

"Le poste de 10 est compliqué quand on n'a pas l'habitude, il faut bien se situer entre les lignes, c'est un métier, ça n'a rien à voir avec le poste de 6 ou de 8. Après le coach fait avec ce qu'il a en ce moment, il doit composer un onze avec l'effectif qu'il a. Notre rôle c'est de nous adapter et de répondre présent."

[13h17]

Rongier sur les départs de Strootman et Sanson

"Ca fait partie du sport, personne ne pouvait s'imaginer ça. Il n'y a rien qui va: on a des blessés, des suspendus, le coach aurait besoin de tout le monde mais ce n'est pas possible. Pour ce qui est des milieux je fais confiance à Pablo et la direction pour ramener des joueurs."

[13h14]

Rongier sur la crise actuelle et les critiques sur le milieu de terrain

"Ce n'est jamais simple de vivre des moments comme ça mais ça fait partie du sport. A l'OM on sait que l'atmosphère est incroyable dans les deux sens, je le savais en signant ici. On va sortir de là le plus rapidement possible j'espère. (...) On peut toujours faire mieux, quand l'équipe ne va pas bien on peut taper sur toutes les individualités mais je pense que le problème est collectif. On essaye tous de trouver des solutions. Je ne me dédouane pas, peut-être que je suis un peu moins performant individuellement, mais comme je l'ai dit le problème est collectif: on est moins ensemble, ça se voit sur le terrain, on le voit notamment sur les phases défensives."

[13h14]

Valentin Rongier sur son état physique

"Ca va mieux, je vais faire un dernier test demain. J'avais une petite tendinite au niveau du talon, c'est une blessure un peu pénible, il n'y a pas de délai. Je vais faire un dernier test demain pour savoir si je peux être là. (...) Je n'ai pas arrêté de m'entrainer mais je n'ai pas fait beaucoup de séances collectives."

[13h00]

Le point presse devrait finalement débuter un peu plus tard que prévu, aux alentours de 13h15.

[11h55]

L'OM dans le dur...

Encore battu par Monaco samedi dernier (3-1), l'OM n'a gagné qu'un match sur ses huit derniers en Ligue 1. Le club phocéen, très bien placé dans la course au podium mi-décembre, est aujourd'hui 6e, à 13 points du PSG.

[11h34]

Bonjour à tous !

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre la conférence de presse d'André Villas-Boas et Valentin Rongier, à la veille d'OM-Rennes (samedi, 21h) en Ligue 1. Début des hostilités à 13h, à la Commanderie.