RMC Sport

OM en direct: "Max Lopez en six? Si on était le Barça, peut-être", s'amuse Villas-Boas

-

- - Icon

A deux jours du déplacement à Amiens en Ligue 1, André Villas-Boas et Valentin Rongier ont répondu aux questions des journalistes, ce mercredi à Marseille. L’occasion pour l’entraîneur de l’OM et son milieu de terrain d’évoquer tous les dossiers chauds du moment. Revivez leurs interventions en live.

[14h28]

 C'est la fin de ce live

Merci de l'avoir suivi avec nous. L'actu de l'OM continue sur RMC Sport! On retiendra que Villas-Boas et Rongier défendent Amavi en bloc :

[14h26]

"Thauvin a toujours sa botte médicale. C'est trop tôt. On fera des contrôles en décembre avec Thauvin pour être prêts en janvier ou fin décembre. Alvaro (Gonzalez) commence à appuyer sur le pied petit à petit. Il sera là pour le PSG je pense. Avant, je ne pense pas. Pas impossible pour Strasbrourg, mais très difficile."

[14h23]

Sur Benedetto. "C'est un joueur généreux. Il joue avec l'ensemble de ses partenaires. Ça fait trois ans qu'il ne jouait pas 90 minutes, c'est important aussi."

[14h21]

Sur le jeune Marley Aké (18 ans). "Je suis très content avec lui. En pré-saison, on l'a mis n°9. Il a bien évolué. Il joue bien aussi sur les côtés. Il peut avoir un futur important. Je veux lui donner confiance mais il y a aussi la compétition autour. Il a bien débuté avec de la personnalité. On attend qu'il signe son contrat, pour qu'il joue un peu plus avec nous."

[14h18]

Max Lopez en n°6? "Si on était le Barça peut-être! (sourire) C'est vrai que j'ai fait cette demande, mais c'était dans mes rêve (sourire). Ça m'est passé. Pour la possession, c'est très bien mais il y a aussi le côté défensif."

[14h15]

"Ce sont les résultats qui font la différence. Je parle italien, français, un peu chinois, un peu russe. Mais ce ne sont pas les conférences de presse qui rattrapent les points perdus. Le plus important pour les supporters, c'est de finir sur le podium. C'est le classement qui dira si j'ai fait un bon travail ou pas. J'ai fait trois ans de français à l'école quand j'étais gamin. Et il est revenu d'une façon inconsciente."

[14h14]

"C'est seulement une statistique. Je ne sais pas. C'est déjà arrivé avec Tottenham, qu'on joue mieux à l'extérieur qu'à domicile. Je ne sais pas quoi dire sur ça."

[14h12]

"Kevin (Strootman) est absent donc on peut changer de système. Kevin n'est pas une sentinelle mais on a joué avec lui dans cette position. Maintenant, on a ni sentinelle ni n°10. Alors on va faire des adaptations. Avec Rongier, Lopez et Sanson, on a de la qualité et on est bien aussi."

[14h11]

"Quand on a l'ambition d'être sur le podium, qu'on mouille le maillot, la réponse aux problèmes est dans la qualité du jeu. C'est ça qui nous manque."

[14h10]

"L'absence des joueurs créatifs se ressent. L'absence d'un leader comme Alvaro (Gonzalez). Il est lié à l'organisation du bloc défensif. Et celle de Payet pour sa créativité. C'est un type de joueur qui nous manque. Mais bon, c'est l'effectif qu'on a."

[14h07]

"Ce n'est pas bon de ne pas gagner, évidemment. On est au même niveau que la saison dernière à ce stade du championnat. On aurait dû gagner à Dijon. Ce sont des opportunités ratées. On manqué l'opportunité d'être loin de nos adversaires directs. Mais nous sommes là avec Lille ou Rennes. Le classement est très serré. Maintenant, nous sommes bien mais c'est insuffisant."

[14h05]

Les sifflets contre Amavi. "On a en parlé le lendemain du match. On a évoqué ce qu'il s'est passé et on son état d'esprit. C'est quelque chose qu'il doit surmonter. Il était très bien à l'entraînement aujourd'hui. Il est là pour nous. Il sera convoqué pour le match et on verra s'il joue ou non. C'est notre principal gauche pour cette saison et il a tout mon appui."

[14h03]

"Je ne vois pas de relation entre nos résultats et notre forme physique. Quelque chose qui m'a un peu embêté, c'est qu'on ait eu seulement deux jours de repos. On a mal joué à Dijon parce que tactiquement, c'était un désastre. Mais pas pour une question physique. Là, je trouve l'équipe mieux. On a fait les efforts contre Rennes."

[14h02]

Toujours sur Perrin. "Il a été très bien. Il a évolué entre Dijon et Rennes. C'est la confirmation finale qu'il est prêt pour jouer. Maintenant, on n'aura plus peur de le mettre dans un match. Ça s'est bien passé pour lui. Il peut être au niveau Ligue 1."

[13h59]

Villas-Boas s'exprime

Sur le temps de jeu de Lucas Perrin. "L'opportunité était pour Lucas en raison de suspensions et de blessures. Il a très bien joué. La différence entre la réserve et la Ligue 1 est grande, mais comme il s'entraîne avec nous, il était prêt. Il était un peu nerveux à ses débuts mais il a été incroyable contre Rennes. J'espère que ça va donner de l'espoir aux jeunes de notre centre. Mais ça ne veut pas dire que ça va toujours être comme ça."

[13h52]

La conf de Rongier est terminé, on attend maintenant Villas-Boas

[13h50]

"Nantes réalise un très beau début de saison, mais je ne sais pas si c'est un concurrent pour l'OM. C'est beau ce qu'ils font. Ils ont battu Rennes et ils ont gagné à Lyon. Mais tout le monde peut battre tout le monde et ça peut aller très vite."

[13h49]

"J'essaie d'être attentif aux consignes à tous les entraînements. Physiquement, je me sens bien. Mais je pourrai le confirmer si j'enchaîne quelques rencontres."

[13h48]

Les sifflets contre Amavi. "On a tous été attristés par la situation de Jordan. Il ne mérite pas ça, il se donne toujours à 100%. Aucun joueur ne mérite ça. On est à fond derrière lui."

[13h47]

"Avec le coach, ça se passe très bien. J'aime beaucoup sa méthode de travail. Il a des méthodes modernes. Il sait rire mais aussi être sérieux quand il faut."

[13h46]

Un triangle avec Lopez et Sanson. "On est prêts, même si je ne sais pas quelle équipe alignera le coach. On n'a pas des profils similaires tous les trois. On a des qualités dans les petits espaces, ça peut nous permettre de combiner."

[13h45]

"Sur le début de saison, tout le monde peut battre tout le monde en Ligue 1. C'est plutôt agréable. J'espère que ça va durer."

[13h43]

"Pour tout joueur, ce n'est jamais simple une première au Vélodrome. Je n'avais pas peur, mais je n'étais pas à 100% moi-même. Au fur et à mesure du match, j'ai pris le tempo et je me suis mieux senti en deuxième période."

[13h42]

"Le coach va décider du schéma tactique. Et en fonction de ça, mon rôle sera différent. S'il veut m'utiliser à la place de Kevin (Strootman), je peux le faire, même si j'ai des qualités différentes. Je peux aussi jouer un cran plus haut, là où j'ai plus de repères."

[13h41]

"Je n'ai pas été surpris parce que je connaissais déjà le Vélodrome. C'est un stade unique. Il procure de grandes sensations. C'est un niveau au-dessus de la Beaujoire. J'ai été aussi surpris par la simplicité de mes coéquipiers."

[13h40]

"Les blessures et les suspension, ce n'est jamais positif. On a de belles opportunités sur le terrain, mais on n'en met pas assez au fond. C'est une question de confiance. Il suffit d'une victoire pour relancer la machine."

[13h38]

Rongier s'exprime

"Le coach m'a donné l'opportunité de jouer et de démarrer les matchs. J'espère lui avoir montré que je pouvais être performant et enchaîner les rencontres. J'ai été patient, c'est normal, je venais d'arriver. Ça aurait été illogique de montrer du mécontentement."

[13h37]

La conf ne devrait plus tarder à commencer...

[13h00]

Bienvenue à tous

André-Villas Boas et Valentin Rongier vont s'exprimer en conférence de presse, à deux jours du déplacement de l'OM à Amiens lors de la 9e journée de Ligue 1. Suivez l'intervention du coach marseillais en live avec nous. Rendez-vous à partir de 13h30.