RMC Sport

OM: Eyraud pousse pour que Villas-Boas prolonge

Dans un entretien pour L'Equipe ce mercredi, Jacques-Henri Eyraud aborde notamment le sujet de la prolongation de contrat d'André Villas-Boas. Le président de l'OM confirme que des discussions sont en cours avec l'entraîneur portugais, tout en se félicitant de l'actuel bilan de son technicien qu'il aimerait voir rester.

A la tête de l'OM depuis l'été 2019, André Villas-Boas arrive au terme de son contrat avec le club phocéen à l'issue de la saison. Pour l'heure, l'entraîneur portugais n'a toujours pas prolongé son bail, alors qu'il a déjà refusé une prolongation proposée plus tôt cette année. Le 8 décembre, AVB confiait à notre micro que les discussions sur ce thème avaient repris

Dans un entretien pour L'Equipe ce mercredi, Jacques-Henri Eyraud a évoqué les discussions en cours. "Pablo (Longoria, directeur sportif de l'OM, NDLR) est chargé de ce dossier, il discute avec ses représentants de la façon dont il voit l'avenir, ses projets personnels, sa vision pour le club dans un contexte compliqué. Je souhaite qu'André poursuive son aventure à l'OM, a indiqué le président de l'OM. Il apprécie le cadre de vie, il a une personnalité qui va bien avec cette ville, ce club."

Eyraud félicite le bilan de Villas-Boas

Deuxième pour sa première saison en Ligue 1 avec l'OM, André Villas-Boas avait permis ainsi au club phocéen de retrouver la Ligue des champions, éliminé depuis de la compétition. Pour l'heure, 4e avec deux matchs de retard, l'OM peut encore théoriquement être leader de Ligue 1 en gagnant ses deux matchs reportés. "Il a, d'abord, des résultats exceptionnels. Avant Angers (ce mercredi à 21h), il a un peu plus de 57% de victoires, c'est tout simplement l'entraîneur de l'OM le plus performant au XXIe siècle, a lancé Eyraud, pour défendre le bilan de Villas-Boas. C'est aussi celui qui nous a ramenés en Ligue des champions."

Mais si le bilan comptable est très bon, André Villas-Boas n'avait pas hésité à lier publiquement son avenir à Andoni Zubizarreta, qui l'avait fait signer et qui a quitté son poste de directeur sportif en mai dernier, d'un commun accord avec le club. Un épisode mal-vécu par Villas-Boas. "Il a eu des interrogations qui pouvaient être légitimes, qui pouvaient reposer sur un manque de communication, a reconnu Eyraud. On a eu l'occasion de s'expliquer à ce moment-là. On a essayé de mieux travailler avec lui, de l'impliquer plus, y compris dans nos discussions au plus haut niveau, pour lui montrer qu'on n'avait pas d'agenda caché et qu'on n'était pas des gens à faire des coups en douce."

Si le feuilleton autour de la prolongation d'André Villas-Boas devrait encore durer un peu, l'OM a encore un match à jouer en 2020. Les Phocéens se déplaceront ce mercredi (21h) à Angers, avec la volonté de se relancer après la défaite à Rennes (2-1) et le match nul au Vélodrome face à Reims (1-1) et de bien terminer l'année.

GL