RMC Sport

OM: "J’ai le soutien de milliers de Marseillais", affirme Eyraud après les incidents

Invité dans l’émission Téléfoot dimanche sur TF1, le président de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, est revenu sur les graves incidents provoqués samedi par les supporters de l'OM au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. Encore sous le choc, le patron a à nouveau confirmé qu’il n’entendait pas quitter ses fonctions malgré la colère des fans olympiens.

Jacques-Henri Eyraud vit sans aucun doute le week-end le plus agité depuis qu’il est arrivé aux commandes de l’Olympique de Marseille en 2016. Samedi, des centaines de supporters en colère ont tenté un coup de force au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus.

Des actes violents qui ont marqué tous ceux qui trouvaient à l’intérieur de la Commanderie, à commencer par les hommes d’André Villas-Boas: "Les joueurs sont encore très choqués par ce qu’il s’est passé, a réagi JHE ce dimanche matin dans l’émission Téléfoot sur TF1. Ils ont vu un déferlement de violence inédit, incroyable par son intensité. Il y a des dégradations énormes. Des dizaines d’individus ont pénétré dans le bâtiment de l’équipe professionnelle, ont volé des affaires personnelles de joueurs. C’est inacceptable. Cela doit être un sanctuaire, c’est la maison des joueurs. Elle a été violée hier (samedi). On est tous sous le choc."

"A chaque crise sportive, il faut changer de direction?"

S’il reconnaît avoir "peut-être commis des maladresses" au sujet de ses propos polémiques sur le supporterisme marseillais au sein du club, celui qui est la principale cible de la colère des fans exclut de démissionner. "J’ai le soutien de milliers de Marseillais. Vous ne vous pas vous imaginez le nombre de messages que j’ai reçus hier. Et puis qu’est-ce que ça veut dire? A chaque crise sportive, il faut changer de direction? De management? Il y a un mois et demi, on était parmi les premiers de ce championnat. On connaît une passe difficile. L’OM en a connues dans le passé. Mais Frank McCourt et moi sommes là pour revitaliser, remoderniser, bâtir un projet à long terme. On ne cesse de le répéter depuis quatre ans." Dimanche matin, Frank McCourt, le propriétaire américain de l’Olympique de Marseille, a renouvelé son soutien à son président dans un communiqué officiel du club.

ABr