RMC Sport

OM : la folle journée de Pape Diouf

Il aura fallu moins de dix heures mercerdi pour que Pape Diouf soit débarqué de l'OM.

Il aura fallu moins de dix heures mercerdi pour que Pape Diouf soit débarqué de l'OM. - -

Entre 14h et le milieu de la soirée, de Zurich à Marseille, Pape Diouf, le patron du sportif de l’Olympique de Marseille a pris la porte du club vice-champion de France.

Pape Diouf n’aura finalement fait qu’un saut de puce en Suisse. Parti de Marseille en jet privé, en fin de matinée, il ne passe que deux heures et demie à Zurich. Le temps de s’entretenir avec Robert Louis-Dreyfus, actuellement en convalescence dans la capitale économique du pays. Xavier Boucobza, l’un des avocats du propriétaire de l’OM, est la seule personne à assister à cet entretien très discret, qui a pourtant cristallisé l’attention de tous les supporters de l’OM. A l’issue de la rencontre, aux alentours de 17 heures, Pape Diouf ne s’exprime pas. Il reprend très rapidement l'avion pour Marseille, où il atterrit sur les coups de 18h30.

Alors que l’ambiance était plutôt calme jusqu’alors à Marseille, les évènements commencent à s’emballer. Invité à une émission de « La Chaîne Marseille », la chaîne d’information locale, José Anigo est attendu par une nuée de journalistes à sa sortie. Dans un premier temps, il manifeste sa joie, alors qu’une rumeur annonce que Diouf est maintenu à son poste. Mais il demande régulièrement confirmation aux journalistes présents. Tous restent dans l’incapacité de tordre le coup aux bruits de couloir. Le directeur sportif olympien parvient finalement à joindre Pape Diouf. Le président de l’OM lui assure qu’il ne peut pas lui parler car il y a trop de monde autour de lui. Il refuse surtout de lui dévoiler les conclusions de sa réunion avec RLD. « Il n’a rien pu me dire, lâche alors un José Anigo désabusé. Mais je n’ai pas eu le Pape de d’habitude au téléphone. Si ça c’était bien passé, il me l’aurait dit. » Invité du « Moscato Show », José Anigo confirme ses doutes. Il se déclare également « inquiet pour l’avenir du club »…

Les deux hommes se sont finalement donné rendez-vous au domicile de Pape Diouf, où ils s’entretiennent depuis 20 heures, en présence de Didier Deschamps, le nouvel entraîneur de l’OM. Un communiqué officiel, signé du nom de Robert Louis-Dreyfus, est tombé sur le site officiel du club à 21h30. Selon nos informations, RLD a proposé à Pape Diouf de le maintenir à la présidence du club, sous certaines conditions, refusées par l’intéressé. Dans son communiqué, RLD loue tout d’abord le bilan sportif de Pape Diouf qui a permis à l’OM d’atteindre « le plus haut niveau français ». Le boss du club félicite aussi son désormais ex-président pour avoir doté l’OM d’une « gestion saine ». Louis-Dreyfus fait en revanche état de « divergences apparues qui ne permettent pas de poursuivre l’aventure ». L’homme fort de la formation phocéenne affirme qu’un « nouveau président sera nommé dans les prochains jours ».

La rédaction - Clément Zampa