RMC Sport

OM : les mises au point de Mandanda

Steve Mandanda (OM)

Steve Mandanda (OM) - AFP

Steve Mandanda, dont la parole est rare depuis le début de saison, s’est montré plutôt offensif ce vendredi en conférence de presse. Perte de poids, relation avec Stéphane Cassard, départ en janvier : le gardien de l’OM a mis les choses au point.

Sa perte de poids

« Certains ont raconté pas mal d’histoires. J’ai maigri, oui d’accord, et après ? Il n’y a rien d’extraordinaire. Ce n’est pas forcément l’une de mes meilleures formes mais je me sens mieux, c’est vrai. Vous me saoulez avec votre poids, sincèrement ! Le poids, je l’ai perdu avant le match à Bastia (3-3) et pourtant je n’ai pas été bon, ça n’a rien à voir. Mentalement tout se passe bien et aujourd’hui j’enchaîne. Perdre du poids ça aide, effectivement, mais c’est un tout : l’équipe est mieux, je suis un peu moins sollicité. Aujourd’hui je suis mieux, oui, mais ce n’est pas la base de mes performances. »

Aucun souci avec Stéphane Cassard

« Quand on dit que je ne veux pas forcément travailler, que Stéphane Cassard va voir le coach et que le coach me convoque, ce sont trois choses fausses. Ne pas vouloir travailler, c’est faux. La seule chose que je voulais, c’était revenir sur le terrain et travailler comme un malade pour être présent. D’ailleurs, c’est là où j’ai perdu les kilos. Ensuite, je m’entends très bien avec Stéphane Cassard et s’il y a un problème il me le dira directement. Il n’y a jamais eu de problème, il m’a accompagné dans ce travail et comme il n’a pas eu à se plaindre, il n’en a pas parlé au coach. Donc le coach ne m’a rien dit. Il y a une bonne complicité entre nous. Je l’ai croisé quand il était joueur. On a bien discuté et le feeling est bien passé. Il connait très bien le poste, on a la même vision du poste, on travaille en toute complicité. Il y a beaucoup de travail vidéo en général et avec Steph, on fait les analyses des matchs passés et ça permet de progresser, de voir ce qui a été ou pas. »

Pas chaud pour partir à Moscou, ni ailleurs en janvier

« (Une possibilité pour aller au Dynamo Moscou avec Valbuena cet été ?) Je n’en ai pas parlé avec le président donc je ne sais pas si c’est vrai, mais si demain ça devait arriver, non, je ne suis pas chaud. En janvier, je ne partirai pas, je n’ai pas envie de partir. Mais dans le foot, tout peut se passer, on n’est jamais à l’abri d’un transfert, d’être remplaçant ou blessé. Mais dans ma tête, je ne suis pas du tout partant et je n’ai pas envie de partir en janvier. »

la rédaction avec FGe à Marseille