RMC Sport

OM - Monaco : les notes

Radamel Falcao

Radamel Falcao - -

Monaco et ses couloirs de feu ont fait sauter la forteresse marseillaise au Vélodrome (1-2). L’ASM s’empare de la tête du classement grâce à ses buteurs Falcao et Rivière et confirme qu’il faudra compter avec elle cette saison.

OM

Mandanda : 5,5
Fanni : 4,5
Diawara : non noté
(Remplacé par Mendès, 5e : 5,5)
Nkoulou : 4
Mendy : 4,5
Romao : 5
Imbula : 5,5
(remplacé par Khalifa, 85e)
Payet : 3
Valbuena : 5,5
(remplacé par J.Ayew, 87e)
A.Ayew : 6,5
Gignac : 4,5

Bien entré dans son match, l’OM a longtemps cru contrôler une équipe monégasque trop imprécise en première période. Entré en jeu dès la 6e pour suppléer Diawara blessé, Lucas Mendes aurait pu être le héros de la rencontre après son ouverture du score de la tête sur un corner de Valbuena (44e). Associé à un Nicolas Nkoulou terriblement gêné par les déplacements de Falcao, il a tenu la baraque olympienne, avant de céder face à la vitesse de Rivière (79e). Au milieu, Valbuena a beaucoup tenté en première période avant de s’étioler après l’heure de jeu. Le meneur marseillais n’a pas été aidé il est vrai par un Dimitri Payet étrangement absent sur son côté droit. Dans le couloir opposé, André Ayew aura été le joueur marseillais le plus dangereux. Ses enchainements ont souvent mis le feu dans la défense monégasque. Et il touchera le poteau (52e). Hormis une frappe (26e) non cadrée, André-Pierre Gignac n’aura pas su se défaire du marquage de la charnière monégasque.

Monaco

Subasic : 5,5
Kurzawa : 7
Abidal : 5,5
Carvalho : 5
Fabinho : 6,5
Toulalan : non noté
(Remplacé par Pi, 6e : 5)
Obbadi : 5,5
Ocampos : 6,5
Moutinho : 5,5
(Remplacé par Raggi, 90e)
Ferreira-Carrasco : 6
Falcao : 6
(Remplacé par Rivière, 73e)

Si le retard d’un but à la pause était mérité pour les Monégasques, les hommes de Ranieri ont dominé le second acte et ont réalisé le coup parfait au Vélodrome (1-2). A l’image de son début de saison, l’équipe du Rocher a confirmé son tempérament joueur et ses couloirs de feu sous la houlette des latéraux Kurzawa, auteur du centre décisif sur le but de Falcao, et Fabinho, intenable côté droit. Devant eux, Ferreira-Carrasco et Ocampos ont beaucoup tenté, sans connaitre la réussite dans le dernier geste, tout en assurant le repli défensif. Toulalan out dès la 5e, son remplaçant Pi s’est appliqué à rester collé à la paire Abidal - Carvalho, parfois en retard comme l’illustre le marquage élastique de l’international français sur l’ouverture du score de de Mendes (44e). Les débuts très attendus de Moutinho en Ligue auront déçu... jusqu’à la 79e. Très discret, le meneur portugais a touché peu de ballons et n’a pas eu de réussite sur ses coups de pieds arrêtés. Sa relation avec Falcao, peu servi, mais buteur sur sa seule occasion du match grâce à un placement parfait (57e), doit encore largement s’affiner. Mais un coup de patte et une première passe décisive cette saison ont permis au « serial joker » Emmanuel Rivière d’inscrire son 5e but de la saison.

A lire aussi :

>> Monaco prend déjà le pouvoir

>> Riolo : « Monaco, c’est vraiment sérieux

>> Ce qu’il faut retenir de la 4e journée de Ligue 1

S.R