RMC Sport

OM-PSG : et s’il y avait du suspense ?

-

- - -

Impressionnant vainqueur de Benfica (3-0), le PSG s’avance avec sérénité avant son déplacement à Marseille dimanche. Gagné d’avance pour la bande à Zlatan ? Pas si certain selon la Dream Team RMC Sport. Même si Paris reste le favori.

Les Parisiens ont frappé fort. Très fort, même. Sur la pelouse comme dans les esprits. Brillants face au Benfica Lisbonne (3-0) mercredi soir, avec une première période maîtrisée presque à la perfection, les hommes de Laurent Blanc ont confirmé leurs hautes ambitions européennes. Ils ont aussi, moins volontairement, envoyé un message de confirmation à la Ligue 1 : il faudra bien sortir un gros, gros match pour enquiquiner ce PSG-là sur la scène hexagonale. Et l’interrogation de poindre : Marseille, qui accueille son rival ce dimanche (21h) après avoir été baladé par Dortmund (0-3) mardi, peut-il espérer une victoire ? Ou l’OM doit-il se résigner à une défaite promise d’avance ? Provocatrice, cette dernière question ne trouve pas confirmation chez les membres de la Dream Team RMC Sport. Pour Jean-Michel Larqué et Eric Di Meco, aucun doute, le PSG est l’immense favori de la rencontre, démonstration de mercredi oblige.

« Les Parisiens ont frappé fort en Ligue des champions, confirme le premier. Ils ont marqué les esprits de tout le monde et certains Marseillais qui seront acteurs ce dimanche devaient être devant leur télévision. A la sortie, si tu es un Marseillais, tu te dis : ‘‘On a pris le bouillon contre Dortmund, le PSG s’est baladé face à Benfica. Comment va-t-on faire ? Et a-t-on une chance de gagner ?’’ A l’OM, ça doit bouillonner dans les têtes. Je rejoins le président Vincent Labrune quand il dit qu’il ne voit pas pourquoi Marseille aurait peur. Ce n’est pas non plus un duel à la vie à la mort. Bien sûr, quand on voit les deux soirées de cette semaine, on s’imagine qu’il y a une marge de sécurité assez confortable pour le PSG. Mais ce n’est pas un match comme un autre. Espérons surtout que l’on voit un bon match, comme les deux derniers du dimanche soir (PSG-Monaco et Reims-Monaco, ndlr). Il y a tous les ingrédients pour que cela soit encore le cas. »

Di Meco : « Les Marseillais peuvent se mettre au niveau »

Eric Di Meco, lui, nuance encore un peu plus ce statut de victime programmée pour l’OM. « Sur la saison, c’est impossible, assure-t-il. Mais sur un match, toute équipe de L1 peut rivaliser avec le PSG. Quel est le piège pour Paris ? Quand tu sors d’un gros match en Ligue des champions, une certaine décompression peut être possible. Si tu es Parisien, tu te dis : ‘‘On a montré ce dont on est capable, ils vont avoir peur. Et eux se sont fait éclater par Dortmund et vont arriver tête basse’’. Mais c’est peut-être l’inverse qui va se passer. Pour les Marseillais, c’est le match de l’année. Et quand tu as pris une rouste en C1, tu as envie de te refaire parce que tu as eu honte. Mais le principal adversaire du PSG reste lui-même. C’est la suffisance, le complexe de supériorité. S’ils arrivent au Vélodrome en pensant qu’il suffit de rentrer sur le terrain pour gagner le match, ils pourraient avoir une mauvaise surprise. Je ne suis pas certain que Paris soit vainqueur d’avance. Mentalement, après avoir pris une rouste, les Marseillais peuvent se mettre au niveau. »

Alors, quel vainqueur ? « Mon pronostic ? Un match nul, juge Di Meco. L’OM peut accrocher le PSG comme l’an dernier. » Et Larqué de ne pas renier cette possibilité : « On serait étonné si les Marseillais arrivaient à renverser Paris. Accrocher le match nul, pourquoi pas. Cela peut se terminer ainsi. Et s’ils les battent, ce sera une très bonne surprise pour eux. Et une mauvaise pour le PSG. »

A lire aussi :

>> Gignac : "Montrer au PSG qu'on est chez nous"

>> OM-PSG : le best of des phrases choc

>> Leboeuf : "OM-PSG, un match pas plaisant à jouer"

|||sondage|||804

La rédaction