RMC Sport

OM : Quand Gignac, Payet et Ayew snobent l’entraîneur adjoint

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Alors qu’ils devaient effectuer un peu de rab après un exercice de courses, Gignac, Ayew et Payet n’ont pas tenu compte des consignes de Franck Passi, l’adjoint de l’OM, ce mercredi à l’entraînement. Dans une ambiance plutôt détendue.

Centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, ce mercredi matin. Sous un soleil généreux, les joueurs de l’OM effectuent une légère séance d’entraînement à l’avant-veille de leur déplacement à Reims, en ouverture de la 29e journée de Ligue 1. Des petits jeux, du tennis-ballon et des toros sont au programme. Quelques exercices de fractionné également. Alors que l’ensemble du groupe est en train de courir sur le terrain, Franck Passi l’adjoint de José Anigo, en compagnie du préparateur physique Frédéric Faure, annonce que ceux qui arriveront derrière lui lors de la dernière traversée auront droit à un peu de rab.

Une bonne partie de l’effectif ne relève pas le défi. Certains retardataires, comme Souleymane Diawara, Brice Dja Djédjé et Benjamin Mendy, retournent effectuer leurs foulées supplémentaires. Mais André-Pierre Gignac, André Ayew et Dimitri Payet, pourtant eux aussi concernés, se dirigent vers la sortie. Les coaches les rappellent, mais les trois joueurs feignent de ne pas les entendre. Ils finissent enfin par se retourner et d’un geste de la main, font comprendre à Passi qu’ils n’ont pas envie de se plier à l’exercice. Avant de partir sans un mot.

Ayew : « C'était un pari »

Le tout dans une ambiance plutôt détendue et sous l’œil impassible de José Anigo, présent sur la pelouse de la Commanderie. Interrogé à ce sujet en conférence de presse, le coach de l’OM a minimisé l’incident. Idem pour André Ayew, qui a balayé la thèse du manque de motivation. « Ça n’a rien à voir, c’était un pari », a glissé le milieu de terrain ghanéen.

A lire aussi :

>> OM : Favre ne viendra pas

>> OM : Labrune a trouvé son entraîneur

A.J. et Y.P.