RMC Sport

OM : quand Rekik s’invite chez les supporters

Karim Rekik

Karim Rekik - AFP

Karim Rekik est allé à la rencontre des Winners, groupe de supporters marseillais, cette semaine pour découvrir leur univers. Il raconte le but de cette visite qu’il a beaucoup appréciée mais qui a été suivie ce dimanche par un voyage… en tribunes à l’occasion d’OM-Gazélec.

A défaut de s’intégrer sur le terrain, où il peine à s’imposer, Karim Rekik (21 ans) s’attache à se fondre dans l’environnement de l’OM. Le défenseur néerlandais s’est rendu cette semaine dans le local des Winners, l’un des principaux groupes de supporters du club, pour découvrir le quotidien de ces « fadas » de l’« Ohème ».

« Je voulais juste voir comment c’était, explique l’ancien joueur du PSV Eindhoven. En arrivant à l’OM, j’avais entendu que les supporters étaient très exigeants et durs. Ils aiment le club de tout leur cœur. Je voulais juste voir ça par moi-même. C’était bien, j’aime ça. » L’international néerlandais a pu jauger au plus près la passion qui anime le Vélodrome. « J’ai vu des enfants et des gars qui aiment vraiment le club, poursuit-il. Ils collectent tout : des maillots, les scores, des trophées... C’est sympa à voir. »

Pas encore chaud pour chanter

Une découverte qui tombe à point nommé puisque le joueur d’origine tunisienne a été évincé du groupe par Michel pour le match face au GFC Ajaccio ce dimanche. C’est donc des tribunes et… un peu plus près des groupes de supporters qu’il suit le match. Au point d’entonner un chant ? « Non, seulement quand on sera champion. » Pour cette année, cela s’annonce compliqué.

NC avec FGe