RMC Sport

Parti au Hertha Berlin, Rekik "n’a aucune colère contre l’OM"

Karim Rekik

Karim Rekik - AFP

Après deux saisons mitigées à Marseille, Karim Rekik a été transféré au Hertha Berlin. Le défenseur central revient sur son expérience à l’OM dans L’Equipe, et assure ne pas garder de rancœur envers le club phocéen.

Joueur de Manchester City, prêté au PSV Eindhoven où il est sacré champion des Pays-Bas, Karim Rekik débarque à la Commanderie à l’été 2015 à 20 ans dans la peau d’un bel espoir pour la Ligue 1. Priorité de Bielsa, le Néerlandais va vite déchanter après le départ rapide d’El Loco. Alternant le bon, mais plus souvent le moins bon, le numéro 4 de l’OM a peu à peu disparu de la circulation sous Rudi Garcia.

A lire aussi >> Le rappeur Vald tourne un clip au Vélodrome... avec un maillot du PSG

C’est donc logiquement que Karim Rekik n’a pas poursuivi l’aventure dans la cité phocéenne, préférant relever cet été le challenge de la Bundesliga au Hertha Berlin. Un petit échec que le défenseur central évoque avec lucidité dans L’Equipe. "Je n'ai pas de colère envers l'OM, j'ai aimé mon passage ici, je leur souhaite le meilleur. Ils ont un grand coach, Rudi Garcia, qui comprend très bien le football, qui a œuvré dans de grands clubs et sait installer une atmosphère intéressante. Il m'a respecté, m'a vu me dépouiller au quotidien. J'ai tout donné. Après, tu ne peux pas changer une équipe qui gagne et j'ai respecté ses choix."

A lire aussi >> Mercato: l’OM se place pour Sarr et pense à Santini selon La Provence

Rekik: "J’espère qu’on rencontrera l’OM en Ligue Europa"

Malgré tout, Rekik regrette tout de même un peu le manque de stabilité qui a caractérisé l’OM ces deux dernières saisons. "J'ai eu quatre coaches, mais aussi trois directeurs sportifs, avec Vincent Labrune (qui était en fait président), le Belge dont je ne me rappelle pas le nom (Gunter Jacob) puis (Andoni) Zubizarreta, et deux propriétaires (Margarita Louis-Dreyfus puis Frank McCourt). Que de changements! Bielsa me voulait à tout prix, dès 2014, mais je n'étais pas prêt. Je suis arrivé après le titre glané avec le PSV Eindhoven, c'était parfait. Bielsa a filé après la première journée, ce fut un choc". Et alors qu'il a déjà tourné la page, l’ancien de City a désormais un souhait: "Le Hertha (6e du Championnat) dispute la Ligue Europa, j'espère qu'on rencontrera l'OM."

A lire aussi >> OM: reprise au Vélodrome, présentation de Germain... un lundi chargé

D.W