RMC Sport

Pastore divise la Dream team RMC Sport

-

- - -

De retour de blessure, Javier Pastore continue de susciter nombre d’interrogations. Jusque dans les rangs de la Dream Team RMC sport, où les avis sont partagés entre un Jean-Michel Larqué pessimiste et un Rolland Courbis qui croit encore en l’Argentin.

|||sondage|||1293

Larqué : « Pastore, ça me parait compliqué... »

« Il faut toujours espérer le meilleur pour les gens et il faut bien sûr espérer que Pastore revienne à un bon niveau. Mais au-delà de l’espoir, il y a la réalité. Quand un joueur du calibre du Javier Pastore, presque en état de disputer un match, préfère s’abstenir de rentrer au Parc par peur de l’accueil qui pourrait lui être réservé par les spectateurs, c’est dire à quel point sa crise de confiance est profonde.

Le problème, c’est qu’à partir du moment où il a été pris en grippe par le public parisien, il va lui falloir revenir dans un état de forme exceptionnel pour faire taire ses détracteurs. Car renverser l’opinion est quelque chose qui me semble très compliqué. Pour moi, Pastore doit se poser des questions quant à la suite à donner à sa carrière. La concurrence est rude au Paris Saint-Germain et je crains que rien ne soit réuni pour que qu’il retrouve le niveau qui était le sien en Italie. »

Courbis : « Pastore peut être déterminant au PSG »

« Laissons de côté les problèmes physiques et psychologiques. Il faut parler du terrain. Quand on a la chance d’avoir l’effectif du PSG, avec plusieurs bonnes formules possibles, un garçon comme Javier Pastore peut forcément être utile. Voire déterminant. Faut-il encore qu’il règle, avec Laurent Blanc, la question de son utilisation sur le terrain. Au cours de sa très courte carrière d’entraîneur, le technicien parisien a d’ailleurs déjà eu un cas un peu similaire à celui de Javier Pastore. Je parle de Yoann Gourcuff. On a vu le très bon Gourcuff, le Gourcuff moyen et le Gourcuff catastrophique. »

Mais pour que l’Argentin retrouve son niveau, il serait judicieux de le mettre dans de bonnes conditions. Quand je le vois positionné sur le côté droit, je ne comprends pas. Ce joueur n’a aucun geste pour jouer à cette place-là ! Si tu ne veux pas avoir de regret avec lui il faut essayer toutes les formules avant de parler d’un départ. Avant de gaspiller de l’argent, il faut s’assurer qu’il ne devienne pas un grand joueur dans l’année qui suit son hypothétique transfert ! »

A lire aussi : 
>> Pourquoi Pastore ne va pas bien >> Souhaitez-vous voir Pastore rester au PSG ? >> Motta : "La finale de la C1 ? Pourquoi pas."

Larqué Foot