RMC Sport

Place au jeu !

Duel d'artistes à Gerland

Duel d'artistes à Gerland - -

Lyon (1er) accueille Marseille (19e), dimanche à 21h. Un sommet de la saison qui sourit depuis une dizaine d’années aux Gones (7 victoires, 3 nuls, 1 défaite).

Les Lyonnais

Karim Benzema (attaquant) : « Samir est un ami, ça me fait plaisir de le retrouver. C’est un grand joueur, même s’il n’est pas très bien actuellement. On ne va pas se chambrer mais on va s’appeler avant la rencontre. Je sais ce qu’il va me dire, que l’OM vient à Gerland pour gagner. Mais il ne doit pas oublier que nous sommes chez nous… »

Sydney Govou (attaquant) : « Ce n’est pas forcément du laisser aller, c’est que l’on marque beaucoup de buts, on est tous portés vers l’attaque, et automatiquement le terrain est grand, ça fait beaucoup plus d’effort pour revenir, il faut être plus attentif. Il faut peut-être accepter d’être dominé de temps en temps, chose que l’on a du mal à faire. »

Alain Perrin (entraîneur) : « Ce n’est pas le 19e du classement que l’on accueille mais une équipe qui a été capable de gagner à Liverpool. L’OM par ses qualités individuelles a fait un très bon match à Porto, elle s’est rassurée avec du bon contenu. Ça va être un match plus ouvert que ce qu’ils ont l’habitude de pratiquer. La qualité offensive de Marseille avec des garçons comme Niang, Cissé, Nasri, Valbuena, est quelque chose qui peut nous mettre en difficulté. »

Les Marseillais

Mamadou Niang (attaquant) : « Faut jouer, faut pas avoir peur de jouer quitte à se découvrir et à concéder des occasions à Lyon. A un moment donné, on aura nous aussi des opportunités. Si on commence à jouer que derrière, Lyon va commencer à percuter, percuter, percuter et à un moment on va céder. Il faut aller là-bas sans avoir peur de jouer. »

Julien Rodriguez (défenseur) : « Le coach doit s’adapter parce qu’il y a des blessés et des suspendus et chaque fois il doit un peu changer les joueurs. Mais je pense qu’on a une bonne défense et communiquer encore plus. Il faut être plus attentif même si on voit qu’on est bien pour éviter de faire des erreurs comme on a pu faire par le passé. »

Eric Gerets (entraîneur) : « Que voulez-vous que je vous dise ? Pour une équipe comme l’OM, c’est une catastrophe de se retrouver dans cette situation. C’est la vérité mais il ne faut pas l’accepter. Il faut être capable à l’entraînement et surtout en match de se montrer et non de se cacher. La pire des choses est de se cacher, de faire des passes à cinq mètres pour ne pas commettre d’erreur. Je souhaite que mes joueurs réalisent le même match qu’à Porto. Ils doivent avoir la même mentalité, le même engagement , sans commettre de fautes individuelles. »

Pape Diouf (président) : « La seule différence entre toi et moi c’est que je ne préfère pas faire dans la fiction. Avec des « si » je préfère faire dire « ah ! si je gagne tous les matches je risque de finir en Ligue des Champions »… Laissons les choses se faire et on aura le temps d’aviser. Ce sont des décisions concertées, alors on verra à ce moment là. Il n’y a absolument pas de liste de joueurs qui doivent partir et une liste de joueurs qui doivent arriver. On est dans l’observation. »

La rédaction - Edouard Jay et Lionel Dian