RMC Sport

Pour le foot amateur, les arbitres français n'ont pas le niveau

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

RMC Sport et Footeo, le site gratuit de votre club, donnent la parole au foot amateur chaque semaine. A la question « Les arbitres français ont-ils le niveau ? », le « non » l’emporte avec 77% des suffrages.

Chaque semaine, RMC Sport et footeo sondent le football amateur sur un sujet d’actualité. Suite aux récentes erreurs d’arbitrage (lors du match opposant l’OL à l’ASM notamment), la communauté footeo a été invitée à se prononcer sur la question : « Les arbitres français ont-ils le niveau ? ». Près de 2 375 personnes ont voté du 17 au 20 mars et les résultats du sondage ne laissent pas de place au doute : pour le football amateur, les arbitres français n’ont pas le niveau ! Le « non » l’emporte en effet à hauteur de 77%.

Le niveau des arbitres met tout le monde d’accord

Sur ce sujet, les femmes et les hommes sont pour une fois sur la même longueur d’onde. Sur les 261 femmes ayant répondu à la question, seules 21% d’entre elles trouvent que les arbitres français ont le niveau. Un pourcentage à peine plus élevé chez les hommes (23%).

Quel que soit l’âge des participants, le jugement est également sans appel : de 10 à 99 ans, le football amateur juge le niveau des hommes en noir insuffisant.

Les arbitres amateurs au soutien de leurs homologues de Ligue 1

Les résultats confirment néanmoins l’existence d’un vrai corporatisme chez les arbitres : 60% des arbitres amateurs estiment en effet que les arbitres français sont au niveau. A l’inverse, les joueurs et les entraineurs, qui subissent directement les « injustices » liées aux erreurs d’arbitrage, se montrent plus durs avec les arbitres de Ligue 1. 87% d’entre eux trouvent en effet qu’ils ne sont pas au niveau.

Les régions Île de France, Rhône-Alpes et PACA pestent

Les régions dans lesquelles sont présents des gros clubs, l’Île de France, Rhône-Alpes et PACA, sont particulièrement insatisfaites par le niveau des arbitres de Ligue 1. 90% des Provençaux trouvent par exemple que les arbitres de Ligue 1 ne sont pas bons. De même, la Franche-Comté, région du FC Sochaux, club victime de nombreuses erreurs d’arbitrage, se prononce à 89% pour le non.

La parole est à la défense

Alexandre, arbitre licencié au FC Schaffhouse, club alsacien évoluant en 2ème division, insiste sur l’environnement de plus en plus hostile dans lequel évoluent les arbitres : « Les critiques des joueurs avant, pendant et après les rencontres, mais aussi celles des journalistes sportifs, fusillent nos arbitres alors qu’ils ont déjà suffisamment de pression sur les épaules. Laissez-les faire leur boulot ! ».

Les résultats complets

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

http://www.footeo.com/

La rédaction