RMC Sport

Pourquoi Toulouse est sous pression

-

- - AFP

Avec seulement une victoire en six journées de L1, le TFC a dégringolé au classement ces dernières semaines. Au point d’être à portée des premiers relégables. Dès ce mardi à Nantes (19h), Toulouse tentera d’inverser la tendance. A base d’engagement et de solidité.

Peur sur la Ville Rose. Avec seulement 17 points engrangés en 15 journées dont 3 seulement sur les 18 derniers possibles, le TFC s’est mis dans une situation particulièrement délicate. Transparent depuis plus d’un mois, le club haut-garonnais ne compte que trois points d’avance sur Lens et Bastia, premiers relégables. Le revers essuyé à domicile samedi contre Lorient (2-3), avec trois buts encaissés en cinq minutes, n’est guère rassurant. Et avec un déplacement à Nantes ce mardi (19h), puis la réception de Monaco vendredi, la pression est grande.

« La situation est inquiétante et il faut se redresser rapidement. Comme beaucoup d’équipes qui sont dans cette partie du classement, les dynamiques négatives ne sont jamais bonnes. Le plus dur, c’est de les casser et de se redresser, confie Alain Casanova, coach du TFC, qui reste toutefois optimiste, se ralliant à la présupposée abnégation de ses joueurs. On va le faire. Ce qui va être important c’est l’état d’esprit, la mentalité du groupe. Ça peut être très intéressant. Si on est vraiment des guerriers dans l’âme et de grands compétiteurs, on va s’en sortir et je pense qu’il n’y aura pas de problème. »

Doumbia : « On a un peu perdu notre esprit de combativité »

Pour Tongo Doumbia également, le salut passera par un changement d’attitude : « On a perdu un peu de notre esprit de combativité. Ce qui a fait qu’on a fait de bons résultats à Rennes (0-3) ou Saint-Etienne (0-1), voire contre Paris ici à domicile (1-1), c’est qu’on était des morts de faim dans les duels. » Et cet état d’esprit devra notamment s’incarner dans l’arrière garde toulousaine, qui a progressivement desserré les boulons depuis quelques temps.

Le TFC était la meilleure défense de Ligue 1 en 2009, 3e en 2010, 3e en 2011, 2e en 2012. Puis le système a changé et l’équipe a pris plus de buts. Cette saison, Toulouse est l’avant-dernière défense (22 buts encaissés en 15 journées). « C’était un autre temps, avec une philosophie peut-être différente. Mais il faut qu’on soit beaucoup plus efficace sur le plan défensif, concède Casanova. Notre manière de défendre conditionne notre manière d’attaquer. On ne pourra pas faire de résultats si on ne défend pas mieux qu’on le fait actuellement. » Dans le cas contraire, Veretout, Berbatov et consorts pourraient bien faire broyer du noir aux Pitchounes cette semaine…

Un TFC amoindri à Nantes

Pour le déplacement à Nantes ce mardi, Alain Casanova sera privé de son capitaine, le Colombien Abel Aguilar, suspendu. Etienne Didot prendra ainsi le brassard. Oscar Tréjo (adducteurs) et William Matheus (genou) sont forfait et Akpa Akpro (pied) et François Moubandje (béquille) incertains.

la rédaction avec WT, à Toulouse