RMC Sport

PSG: Motta prolonge et met fin aux rumeurs

-

- - AFP

Thiago Motta a prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu’en 2017, comme l’a annoncé ce vendredi le club parisien. La fin d’un feuilleton de plusieurs semaines, dont l’issue semblait pourtant mener le milieu de terrain à l’Atlético de Madrid.

Voilà de quoi rassurer les supporters parisiens. Après plusieurs semaines de « je t’aime moi non plus », déclarations en tous genres et rumeurs de transfert, Thiago Motta a prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain. Le milieu de terrain est donc désormais lié au club parisien jusqu’en 2017.

Une sorte de cadeau d’anniversaire pour le joueur qui fêtait ce vendredi ses 33 ans. Motta s’était distingué ces derniers temps par ses sorties agacées dans la presse, réclamant plus de « considération » - autrement dit une bonne revalorisation salariale qui le placerait au même plan que les autres cadres du vestiaire. « Je pense que j'ai des responsabilités dans l'équipe mais aujourd'hui les dirigeants pensent différemment, je le respecte, déclarait-il à la presse le 16 août, après la victoire du PSG face au Gazélec. Peut-être qu'ils ont raison mais on doit trouver un accord. »

Une volte-face

Quand Motta sort dans la presse, c’est qu’il a des choses à dire, le joueur n’étant pas un habitué de la zone mixte. Une sorte de malaise s’était installé et son nom revenait avec insistance du côté de l’Atlético de Madrid. « Le club connaît ma volonté, je veux partir, insistait-il mi-août. On continue à parler mais à la fin, je pense que c'est Nasser (Al-Khelaïfi, président du PSG, ndlr) qui va décider de mon futur. (…) J'ai besoin de faire des choses nouvelles, pour ma carrière, retrouver la motivation. »

Est-ce le soutien sans faille du public parisien, qui l’a acclamé lors de sa dernière sortie au Parc des Princes ? Comme vous le révélait RMC Sport, Motta avait en tout cas fini par ouvrir les vannes et entamé des négociations avec le PSG. Négociations qui ont donc abouti ce vendredi et qui devraient apaiser les tensions. Et rassurer Laurent Blanc qui voit en Motta l’un des joueurs-clé de son équipe.

A.Bo