RMC Sport

PSG-OL : encore un choc ?

Ibrahimovic-Gonalons

Ibrahimovic-Gonalons - -

Choc au sommet de Ligue 1 il y a encore quelques mois, l’opposition entre le PSG et l’OL semble aujourd’hui totalement déséquilibrée. Démonstration ce dimanche soir au Parc des Princes, en match de clôture de la 15e journée ?

« Je ne préfère pas regarder combien de points les Parisiens possèdent de plus que nous. » Le défenseur lyonnais Milan Bisevac a sans doute raison. Les quinze longueurs d’écart entre le PSG et l’OL, après seulement 14 journées de championnat, auraient de quoi lui donner des sueurs froides avant de se rendre, dimanche soir (21h), au Parc des Princes, où il a joué avec le maillot parisien en 2011-12. Une autre époque. Un temps pas si loin lointain où Lyon faisait encore peur. Et où le PSG, à l’inverse, était encore prenable.

Ce dimanche donc, il ne s’agira pas d’un sommet du championnat de France, mais au mieux, d’une affiche sexy, notamment pour les nostalgiques. Milan Bisevac, encore lui, parle même d’un « match de gala ». Sa mission et celle de ses partenaires s’annoncent en effet périlleuse face à une équipe parisienne en mode rouleau compresseur. Boosté par ses 35 matches sans défaite toutes compétitions confondues, le PSG doit-il vraiment craindre la visite d’une formation rhodanienne qui, elle, a déjà chuté sept fois ?

Matuidi : « Les Lyonnais se sont améliorés »

A écouter les réponses des Parisiens, la réponse est oui. « Il est vrai que ce n’est pas le Lyon des saisons précédentes, avance Blaise Matuidi, malade depuis mercredi mais qui devrait pouvoir tenir sa place. Après, j’ai regardé le derby (victoire 2-1 à Saint-Etienne) où ils ont été très bons, très solides. Ils se sont améliorés après un début de saison difficile. On les sent mieux en ce moment, avec un Gourcuff qui revient bien ou un Gomis qui marque à nouveau. Il faudra être vigilants, faire attention, car cela reste l’Olympique Lyonnais, une bonne équipe de notre championnat. » 

La prudence est également de mise du côté de Laurent Blanc. « Lyon est un club qui a connu des grandes heures et qui est un petit peu plus en difficultés actuellement, mais j’espère que ce sera quand même un beau match, attend l’entraîneur parisien. Il y aura des bons joueurs sur le terrain, des deux côtés. » A eux de nous faire vibrer.

A lire aussi :

EN VIDEO : les buts européens du week-end (du 30/11 au 01/12)

Lille-OM : Vers un boycott des supporters marseillais ?

L’OM remercie Thauvin

AB avec LB