RMC Sport

PSG-OM: en mode patron, Mandanda a écœuré les Parisiens

Avec trois arrêts de grande classe, Steve Mandanda a rendu une copie sans faute lors de la victoire de l'OM ce dimanche face au PSG (1-0), au Parc des Princes, pour le compte de la troisième journée de Ligue 1.

Un match de patron. Une copie sans faute. Auteur de plusieurs parades décisives, Steve Mandanda a été l’un des grands artisans de la victoire de l’OM face au PSG (1-0), pour le compte de la troisième journée de Ligue 1. Un succès qui permet aux Marseillais, déjà tombeurs de Brest (3-2) avant la trêve internationale, de confirmer leur bon début de saison. Et de mettre fin à dix ans sans gagner au Parc des Princes. La dernière victoire phocéenne en terre parisienne remontait au 28 février 2010.

Trois arrêts de grande classe

Mandanda était déjà présent dans les buts. Ce dimanche soir, le champion du monde français de 35 ans a donné le ton d’entrée en repoussant une tentative de Marco Verratti aux six mètres d’un arrêt réflexe impressionnant (2e). Il a une nouvelle fois été impeccable sur un tir à ras de terre de Pablo Sarabia, bien trouvé par la nouvelle recrue Alessandro Florenzi (57e).

Le capitaine marseillais a encore sauvé les siens trois minutes plus tard sur une frappe sèche de Neymar légèrement déviée par Alvaro Gonzalez (60e). Angel Di Maria est bien parvenu à tromper sa vigilance, mais le but de l’Argentin a logiquement été refusé pour une position de hors-jeu (62e).

Mandanda a ensuite eu très chaud sur une occasion manquée de Neymar à la réception d'un centre de Sarabia (69e). Mais l’OM a tenu bon jusqu’au bout pour faire tomber le vice-champion d’Europe. Pas au mieux à Brest, puis contrarié par son test positif au coronavirus qui l’avait contraint à quitter le rassemblement de l’équipe de France, Mandanda a su se remobiliser pour réussir un match XXL au Parc. 

>> Ne manquez pas les chocs de Ligue 1 Uber Eats grâce au pass RMC SPORT + TELEFOOT 

RR