RMC Sport

PSG: Thiago Motta pourrait écoper d'une sanction financière

Thiago Motta, entraîneur des U19, est convoqué ce jeudi au siège du PSG pour s'expliquer avec Antero Henrique, directeur sportif du club. Il pourrait écoper d'une sanction financière selon Le Parisien.

Le PSG est tendu à tous les niveaux. Alors que la fin de saison de l’équipe première s’achève péniblement, c’est également le cas en coulisses. Thiago Motta, entraîneur des U19, est convoqué ce jeudi au siège du club par le directeur sportif Antero Henrique, qui lui reproche officiellement d’avoir accordé une interview à RMC Sport sans le consentement du club.

Lors de cet entretien accordé pour l'émission "Tranversales", l'ancien milieu parisien n'avait pourtant pas écorné l'image du club, indiquant simplement qu'il aspirait un jour, entraîner l'équipe première. Motta pourrait ne pas honorer cette convocation. Selon le Parisien, il pourrait écoper d'une sanction financière de la part du club. Et retenir de cela un ressentiment un peu plus profond envers Antero Henrique.

Une fracture toujours plus grande entre Motta et Henrique 

Comme RMC Sport vous l’expliquait la semaine dernière, les deux hommes ne s’apprécient pas. Cela était déjà le cas lorsque l’Italo-brésilien était joueur. Les relations se sont détériorées depuis sa prise de fonction comme entraîneur des U19 l’été dernier. Les méthodes de l’ancien joueur du Barça ne plaisent pas à la direction sportive, notamment son refus de libérer certains de ses joueurs pour évoluer dans d’autres catégories.

Thiago Motta, de son côté, a l'impression de ne pas être écouté au club. D'être délaissé avec son équipe, sans pouvoir influer sur la stratégie globale de formation du PSG. Ce n'est pas le projet dont l'ancien milieu de terrain avait discuté avec Nasser Al-Khelaïfi la saison dernière. L'Italien veut être reconnu comme un homme important à Paris, pour ce qu'il a apporté sur le terrain. En fin de contrat en 2020, Motta aurait récemment menacé de quitter le club si sa situation n’évoluait pas. En cas de sanction financière, elle empirerait.

RMC Sport