RMC Sport

PSG : van der Wiel, les raisons d'une sanction

Grégory van der Wiel

Grégory van der Wiel - AFP

Absent à Montpellier, Grégory van der Wiel a indiqué sur les réseaux sociaux qu’il ne souffrait d’aucune blessure. Il s'agit en réalité d'une sanction de la part du staff parisien.

En passe de résoudre le début de conflit qui l’opposait à Thiago Motta, le Paris Saint-Germain pourrait avoir à s’occuper d’un autre dossier épineux : celui de Grégory van der Wiel. Le Néerlandais, qui s’est rapproché d’une prolongation de contrat avec le club de la capitale ces derniers jours malgré un modeste temps de jeu, n’a pas été convoqué dans le groupe parisien pour le déplacement à Montpellier ce vendredi soir.

« Je ne suis pas blessé et ne l’ai jamais été »

Officiellement, le latéral de 27 ans est « en phase de reprise ». Mais ce vendredi, quelques heures avant la rencontre d’ouverture de la 3e journée de Ligue 1, van der Wiel s’est exprimé sur son compte Twitter pour donner sa version des faits. « Je suis apte à jouer. Je ne suis pas blessé et ne l’ai jamais été », écrit-il. 

Refus de s'entraîner après le match contre le Gazélec

D'après nos informations, le Néerlandais a bien été sanctionné par le staff du PSG. Remplaçant contre le Gazélec Ajaccio dimanche dernier, van der Wiel avait refusé d'aller s'entraîner sur la pelouse du Parc des Princes après la rencontre, en compagnie des autres joueurs n'étant pas entrés en jeu. Une attitude qui n'a pas franchement plu à Laurent Blanc et à son staff, d'où l'absence de l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam à la Mosson... même si du côté de l'entraîneur du PSG, on dément : « Oui ça me surprend parce que toute la semaine, il s’est entraîné à part, insiste Blanc après la victoire à Montpellier (1-0). Même la veille du match. S’il s’entraîne à part, c’est qu’il y a des raisons. Les douleurs au tendon, je ne les invente pas. Après, peut-être qu’il pensait être dans le groupe mais j’ai besoin de joueurs à 100%. Dès qu’il y a le moindre doute, en début de saison, je préfère ne pas prendre de risque. »

La rédaction (avec J.S)