RMC Sport

PSG : Van der Wiel s’en prend aux choix de Blanc

Grégory van der Wiel

Grégory van der Wiel - AFP

Dans une interview accordée à Eurosport, Grégory van der Wiel revient sur sa décision de quitter le PSG cet été. Le latéral néerlandais, déçu par certaines décisions de Laurent Blanc, en profite pour lui adresser un petit tacle. Par derrière.

Zlatan Ibrahimovic a quitté le PSG par la grande porte. Grégory van der Wiel, lui, a dû se contenter d’une issue de secours. Et il ne le vit pas très bien. Dans une interview accordée à Eurosport, le latéral droit a exprimé sa frustration. « Honnêtement, j’aurais bien aimé rester à Paris, explique-t-il. Mais je crois que tout le monde, les joueurs comme le staff, a bien compris ma décision de partir. J’ai toujours donné le meilleur de moi-même pour faire partie des titulaires. Parfois, ça n’a pas suffi, je me suis retrouvé sur le banc et j’ai compris pourquoi. Mais si le titulaire habituel n’est pas disponible et qu’un autre joueur joue à votre place, alors que ce n’est même pas son poste (comme ce fut le cas avec Marquinhos en Ligue des champions, ndlr), ça veut dire que les gens ne vous font vraiment pas confiance. »

A lire aussi - PSG : l'été s'annonce très agité

Un manque de confiance qui a miné le moral de l’international néerlandais : « Je me suis parfois senti très mal à Paris. J’étais déçu et triste parce que j’ai les qualités pour jouer en Ligue des champions. Mais les choses ne se sont pas passées comme je l’aurais voulu, alors j’ai réfléchi. Je crois que les gens comprennent pourquoi je ne veux pas rester dans cette situation. Je préfère aller dans un club qui me fait confiance et qui a vraiment envie de me faire jouer ».

Van der Wiel : « Blanc ne m’a jamais expliqué pourquoi »

Sous-entendu pas comme Laurent Blanc. Le coach du PSG en prend d’ailleurs pour son grade à l’heure du bilan dressé par Van der Wiel. « Laurent Blanc ne m’a jamais expliqué pourquoi j’étais son deuxième ou troisième choix, regrette le joueur de 28 ans. Peut-être que ça m’aurait permis de comprendre son raisonnement. Aujourd’hui, je dois juste accepter cette situation. Même si, honnêtement, je ne la comprends pas. Du coup, vous êtes obligés de deviner par vous-même pourquoi vous n’êtes pas assez bon et ce que votre entraîneur pense vraiment de vous. »

A lire aussi : Sirigu raconte comment le PSG a "voulu le mettre dehors"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur