RMC Sport

PSG: vendre des joueurs, nécessité absolue des dirigeants après l'élimination

L’élimination du PSG en 8e de finale de la Ligue des champions oblige les dirigeants à réfléchir à des ventes de joueurs pour compenser le manque à gagner de l’échec d’une qualification en quarts. Selon leurs profils et leurs contrats, plusieurs joueurs pourraient être visés pour être vendus.

Deux jours après l'élimination en Ligue des champions face à Manchester United, la direction du Paris Saint-Germain commence, tout doucement, à sortir la tête de l'eau. Sans toutefois encore vraiment comprendre comment le club a pu vivre un telle soirée mercredi. En interne, on souhaite prendre le temps d'encaisser cette énorme désillusion avant de réfléchir aux meilleurs moyens de rebondir. Sauf qu'il y a une urgence. Et elle est d'ordre financier.

La non-qualification en quart de finale de Ligue des champions va engranger un manque à gagner estimer à 30 millions d'euros minimum. Basé simplement sur un quart de finale et non un parcours plus ambitieux. Une situation qui oblige le PSG à réfléchir vite sur un bilan financier qui se clôturera le 30 juin 2019. 

>> Pour suivre la Ligue des champions, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Dans ce contexte, les dirigeants parisiens se sont déjà mis en tête qu'il faudrait vendre plus que ce qui était prévu. Rappelons que chaque année, les transferts de Neymar et Mbappé obligent Paris à trouver 150 millions de recettes supplémentaires. Un chiffre à tempérer avec les nouveaux contrats sponsoring signés, qui ne sont pas terminés d'ici la fin de la saison, et les revenus billetteries et marketing qui explosent. Reste que ça ne suffira pas, en 2018-19, à rentrer dans les clous du fair-play financier (FPF), qui même contesté devant le Tribunal Arbitral du Sport ne changera que la réouverture de l'enquête demandée par la chambre de jugement de l'UEFA. 

Cavani a-t-il joué son dernier match de C1 avec Paris? 

Il faudra donc à Antero Henrique, le directeur sportif, trouver des liquidités par les ventes. Et parmi les dirigeants, plusieurs voix s'élèvent ces dernières heures pour un changement dans l'effectif la saison prochaine. Avec, en premier lieu, la fin des "historiques". Pour avoir des noms, il faut jeter un œil aux joueurs en fin de contrat la saison prochaine. Layvin Kurzawa, Edinson Cavani et Thiago Silva sont tous les trois libres en juin 2020. Les deux derniers n'ont d'ailleurs pas encore eu de discussions pour prolonger. Certains proches du vestiaire n'excluent pas que l'Uruguayen ait joué son dernier match de Ligue des champions avec le PSG face à Manchester United.

Quand Nasser Al-Khelaifi affirmait en zone d'interview après la rencontre qu'il faudra écouter Thomas Tuchel pour savoir ce que l'Allemand souhaite pour l'avenir, tout le monde a tout de suite pensé à Antero Henrique. Il faudra guetter les volontés du technicien sur son effectif. Et surtout sur les noms à cocher pour partir. 

Les joueurs prêtés également ciblés

Du côté du directeur sportif, on a aussi commencé à tâter le terrain du côté des joueurs prêtés. Les départs de Jesé et Kevin Trapp pourraient faire du bien. Le gardien allemand, prêté à Francfort, a d'ailleurs récemment fait appel aux services de Pini Zahavi pour trouver une porte de sortir l'été prochain. Avec l'agent influent, le portier sait qu'il aura plus de facilité à quitter la capitale française en transfert. Avec la Premier League en ligne de mire. Ou un transfert définitif à Francfort si les portes d'un club ambitieux en Angleterre ne s'ouvrent pas. Enfin, Grzegorz Krychowiak, prêté au Lokomotiv Moscou, pourrait aussi avoir une valeur marchande intéressante avec une option d'achat estimée à 11 millions d'euros. Mais ça ne suffira pas au PSG qui, en plus de vendre, souhaite se montrer actif.

Loïc Tanzi