RMC Sport

Puel : « Mes joueurs sont prêts »

L'entraîneur des Gones est confiant avant le choc face à Bordeaux.

L'entraîneur des Gones est confiant avant le choc face à Bordeaux. - -

Dimanche soir Bordeaux reçoit Lyon pour l’affiche de la 32ème journée de Ligue 1. Un match clé dans la course au titre. Même si Claude Puel préfère relativiser l’enjeu, l'entraîneur des Gones se montre conquérant.

Ce match contre Bordeaux est-il un tournant ?
Ce match ne sera pas décisif dans la course au titre quel qu’en soit le résultat. Il restera encore six journées après Bordeaux. On a la chance de jouer contre des adversaires directs, il faut donc en profiter pour créer des différences. Il faudra être prêt mais les Bordelais ont dit qu’ils ne jouaient pas le titre donc il vont nous laisser gagner… (rires)

Comment appréhendez-vous cette rencontre ?
Je m’attends à un match âpre comme à l’aller (2-1 pour Lyon). C’est difficile de jouer contre Bordeaux qui possède à mon sens davantage de potentiel physique, de puissance. A nous d’élever notre niveau sur ce plan-là. Après, les deux équipes ont d’autres arguments, notamment techniques pour gagner ce match. Cela s’annonce indécis. On espère pour tout le monde un match de qualité, avec des rebondissements, qui fasse honneur à notre championnat.

Lyon n’a plus le droit à l’erreur dans ce sprint final…
Ça fait déjà un petit moment qu’il n’y a plus de joker. Lyon n’en a plus mais nos adversaires également. Personne ne peut se louper, il faut répondre présent à chaque fois. C’est ce qui fait l’intérêt de ce championnat.

Quel est l’état d’esprit de vos joueurs pour cette fin de saison ?
J’ai confiance en mes joueurs. Je les sens sereins, prêts à batailler jusqu’au bout. Le groupe évolue bien. On est bien revenus dans le coup après notre élimination en Ligue des Champions. Ça nous a fait du mal sur un plan psychologique. C’était difficile de rebondir mais maintenant on est fin prêts, pas simplement pour ce match de Bordeaux mais pour la fin de la saison. Les joueurs sont très impliqués.

La perte de votre fauteuil de leader a-t-elle changé quelque-chose ?
Je ne pense pas. On n’avait pas la sensation d’avoir gagné ce championnat en étant en tête, comme on sait que le titre n’est pas perdu. Lyon est deuxième à un point du leader. Tout se déroule normalement. On se prépare tout à fait bien.

Qui sera champion ?
On verra à l’issue de cette journée où en sont les équipes de tête. Il va y avoir pas mal de rebondissements d’ici la fin de la saison. A chaque journée, il risque d’y avoir des surprises et des changements en tête du classement. C’est l’équipe la plus régulière et celle qui aura le plus gros mental surtout qui arrivera à passer devant.

La rédaction - Edward Jay