RMC Sport

Puel : « On peut toujours spéculer sur mon avenir »

Claude Puel

Claude Puel - -

Après la défaite de Lyon à Valenciennes (2-1), l’entraîneur lyonnais s’est exprimé dans Luis Attaque. Il évoque tous les sujets qui fâchent notamment son avenir à la tête de l’OL.

Claude Puel, Didier Deschamps a dit que son équipe avait été nulle face à Monaco. Utiliseriez-vous le même mot pour qualifier la prestation de vos hommes samedi à Valenciennes ?
On n’a pas été au niveau. Tout simplement. Le tout, c’est que mes joueurs soient conscients qu’ils n’ont pas été au niveau et surtout qu’ils ont les armes pour faire beaucoup mieux. Il faut que cette défaite soit salutaire.

Y a-t-il un malaise Yoann Gourcuff à Lyon ?
Non, il ne faut pas focaliser sur Yoann. Il a besoin de prendre des repères, de connaître ses partenaires. Il a besoin d’évoluer dans un esprit de sérénité. Ça n’a pas tout le temps été le cas pour Lyon et pour lui. Il faut le laisser se développer. Je ne veux pas entrer dans les critiques individuelles.

Actuellement, Lisandro Lopez n’est pas non plus à son meilleur niveau…
Il n’y a rien avec lui. On essaie de créer des épiphénomènes. Il a un peu de retard à l’allumage en ce début d’année. Mais tout va rentrer dans l’ordre. C’est un joueur de caractère. Il ne boude pas. Il est parfois un peu lunatique. Mais il sait amener les autres derrière lui. C’est un joueur très important pour nous. Cela dit, il doit être plus régulier. Il a un petit palier à passer à ce niveau là.

« Lille est favori »

Lyon peut-il encore être champion de France ?
Lille est favori. Ils ont pris de l’avance et développent un jeu de qualité. Ils sont biens en place. J’aimerais que l’on puisse être dans la situation de disputer le titre dans le dernier mois de la compétition. D’ici là, il faut nous améliorer et retrouver notre jeu.

Comment envisagez-vous la venue de Bordeaux ?
Ce sera un match engagé. Je pense qu’on sera présent. Paradoxalement, on est plus présent dans des affiches. On a peut-être tendance à se relâcher face à des équipes qui paraissent plus à notre portée.

Votre avenir est-il à Lyon ?
Il me reste un et demi de contrat. Il est tracé. Il y a eu quelques tempêtes. Mais il n’y a pas de raisons pour que l’on ne tienne pas le cap. Un titre en fin de saison pour rester ? Ce n’est pas marqué dans mon contrat. On peut spéculer. L’important est d’être près de mon équipe et d’exprimer notre potentiel plus régulièrement.