RMC Sport

Quel avenir pour le Parc des Princes ?

-

- - -

En comparant le Parc des Princes à un stade « vieux et inadapté », Leonardo a jeté un pavé dans la mare. Une chose semble en tout cas se dessiner : les investisseurs travaillent activement pour développer un nouveau projet pour l’enceinte parisienne.

« Nous jouons dans un stade vieux et inadapté, où il y a des concerts et des manifestations qui détruisent la pelouse. On n'en peut plus. » En parfait communiquant, Leonardo n’ignorait pas qu’en livrant le fond de sa pensée au quotidien italien La Repubblica, le Brésilien allait provoquer une onde de choc. Il faut dire que le projet de rénovation du Parc des Princes développé par Colony Capital a été bouleversé par l'arrivée des nouveaux investisseurs qataris, aujourd'hui utilisateurs du stade et qui, à ce titre, veulent être sûrs que la future enceinte corresponde à leurs attentes.

Au-delà de la contrainte physique et architecturale - le stade a été construit il y a 40 ans - le projet de Colony Capital avait été élaboré avec certaines contraintes financières et un budget de rénovation estimé alors entre 100 et 110M€. Ce n’est plus un secret pour personne que l’argent n’est pas un problème pour les nouveaux patrons du club qui souhaitent revoir le projet de rénovation, et le faire évoluer suivant leur désir. « Les propriétaires veulent construire un grand club, une grande équipe et on va se retrouver avec un petit stade », souffle-t-on au PSG pour expliquer l'évolution du projet.

Fernandez : « Il faut que le PSG joue au Parc »

Depuis son arrivée à la direction générale du PSG, Jean-Claude Blanc travaille donc principalement sur ce dossier du Parc des Princes. Il souhaite avant tout optimiser les possibilités de rénovation et se montrer à la hauteur de stades flambants neufs qui sortent ou sortiront de terre comme à Lille et Lyon. Concernant, par exemple, la capacité, les dirigeants du PSG vont tout faire pour obtenir une extension jusqu'à environ 50 000 places. Un accord global devrait intervenir fin février et les travaux ne commenceront qu'à l'issue de la saison 2012-2013.

Du côté des anciens, on espère en tout cas que le PSG restera au Parc des Princes. A commencer par Luis Fernandez. « Dans un sens, Leo n’a peut-être pas tort. Le Parc a peut-être besoin d’une rénovation, reconnaît le consultant RMC Sport. Elle va peut-être se faire avec l’Euro 2016 (le PSG jouera alors au Stade de France lors de la saison 2013-14, voire également 2014-15, Ndlr). Ça a besoin d’un coup de peinture, mais il faut que le Parc reste au PSG et que le PSG joue au Parc, parce que c’est son stade, son âme, son identité. » Une réaction sans surprise de l’enfant chéri du Parc qui symbolise cet attachement à son stade. Et ce n’est pas non plus un hasard si la sortie de Leonardo n’a pas été du goût de tout le monde.

Le titre de l'encadré ici

Le PSG réagit|||

Le club de la Capitale n’a pas attendu longtemps pour réagir aux différentes rumeurs ou informations sorties dans la presse. Comme pour mieux verrouiller la communication d’un sujet semble-t-il sensible, c’est sur son site officiel que le PSG a publié un communiqué : « Suite aux différents articles paru ce jour concernant le Parc des Princes, le Paris Saint Germain confirme travailler de manière approfondie sur le projet de rénovation du stade en liaison et collaboration étroite avec l'ensemble des acteurs concernés par ce projet et notamment la Mairie de Paris, Vinci et Colony Capital. Ce programme de travail devrait aboutir au mois mars 2012 et devra permettre au Paris Saint Germain de développer un projet qualitatif non seulement au niveau de l'environnement concurrentiel des nouveaux stades en France et en Europe à horizon 2015 mais également de disposer d'un Parc des Princes moderne. C’est en ce sens que s’est exprimé le directeur sportif du Club dans une interview en rappelant seulement la nécessité de faire du Parc des Princes un stade conforme au projet ambitieux du club et proposant une expérience unique aux joueurs, supporters, médias et plus généralement à l'ensemble des acteurs. »