RMC Sport

Qui sont les champions d’automne de l’arbitrage ?

Wilfried Bien

Wilfried Bien - AFP

Ils font moins souvent la Une des gazettes mais galopent tout autant, sinon plus, que les 22 et quelques autres acteurs de Ligue 1. Après cinq mois de compétition, RMC Sport se penche sur les stats des arbitres français et livre ses récompenses.

Le plus indulgent

Il est le plus clément des arbitres ayant officié cette saison en France. En 9 matches, Wilfried Bien n’a adjugé que 20 cartons jaunes (2,22 de moyenne) et pas le moindre carton rouge. Le Savoyard de 40 ans a même rendu une copie vierge de toute sanction, lors de Caen-PSG (0-2), à l’occasion de la 7e journée. A noter également la souplesse de Franck Schneider : 18 cartons jaunes en 8 rencontres (2,25) et deux matches sans mettre la main à la poche.

Les plus sévères

Deux arbitres se sont révélés particulièrement inflexibles depuis le mois d’août sur les pelouses de l’hexagone, Fredy Fautrel et Bartolomeu Varela. Le premier a adressé 47 avertissements et 3 cartons rouges en 12 rencontres. La performance du second est du même calibre : 47 cartons jaunes et 1 rouge en 10 matches.

Le plus impitoyable

Des 21 compères, il est celui qui a arbitré le moins de match. Mais en seulement cinq rencontres de L1, Nicolas Rainville a atteint la marque de quatre cartons rouges. Trois se sont extirpés de sa poche en octobre dernier lors du seul Lens-PSG (1-3), qui lui a valu une mise au repos. Olivier Thual en totalise autant, mais en 8 matches.

Les incontournables

La LFP les a utilisés sans parcimonie. Fredy Fautrel, Ruddy Buquet, Saïd Enjimi et Amaury Delerue, pointent en tête des arbitres ayant participé au plus de rencontres. 12 matches au total pour les quatre hommes en jaune.

Jérémy Bilinski