RMC Sport

Rami : « Après une défaite, on dit parfois de la m… »

-

- - -

Auteur d’un spectaculaire coup de gueule à l’issue de la défaite lilloise à Monaco (1-1), fustigeant notamment des comportements « pas très réglos » de ses partenaires, Adil Rami s’est excusé à la sortie du vestiaire. Le LOSC perd-il ses nerfs à huit matchs du terme ?

Adil, on vous a vu très énervé à la sortie du terrain…

J’ai lâché des mots (sur Foot +, ndlr) parce que j’étais énervé. L’énervement n’est jamais le meilleur conseiller. Même si aujourd’hui on perd, on a toujours cette bonne ambiance. C’est juste qu’on reste des compétiteurs, et après une défaite, on est parfois énervé et on dit un peu de la merde. C’est comme ça. Même si l’erreur vient de mon côté, je n’accepte pas la défaite.

Ce coup de sang peut-il affecter l’ambiance du vestiaire ?

Mes coéquipiers me connaissent, ils savent que quand je suis énervé, je réagis bêtement. Je suis un gentil garçon, après ça m’arrive souvent de réagir à chaud, comme au match aller contre Lyon vis-à-vis des arbitres. Aujourd’hui, une heure après je l’ai regretté. Je n’ai rien dit de bien méchant. Ça arrive, on a perdu, ça nous fait chier. Dans le groupe tout se passe bien, mais j’ai le droit de ne pas accepter la défaite. Je m’en veux. Mais tout le monde est content, ça fait du buzz !

Que répondez-vous à ceux qui reprochent à Lille un certain manque d’ambition ?

Tout le monde va sortir faire la fête ce soir sauf nous ! Personne n’est jaloux de nous, mais il y a des envieux. C’est logique, on est premier, on produit du jeu, on a des bons joueurs. On a tendance à parler de nous, à beaucoup nous mettre la pression…