RMC Sport

Reims-PSG - Paris retrouve son bourreau

-

- - -

Le PSG se rend à Reims samedi (17h), dernière équipe en date à l’avoir battu. Après 33 matches sans défaite, les champions de France sont sur leurs gardes, bien décidés à ne pas retomber à nouveau dans le piège.

A l’heure du bilan de fin de saison, la défaite à Reims (0-1), datant du 2 mars, n’avait relevé que de l’anecdotique. Près de neuf mois plus tard, elle compte pourtant ceci de remarquable qu’elle n’est autre que… la dernière du PSG, toutes compétitions confondues. Ce revers, qui avait fait dire - très maladroitement - à Leonardo que son équipe était « taillée pour l’Europe, pas pour les petits matches », aura ainsi marqué la genèse d’un Paris invincible, surfant depuis sur une impressionnante série de 33 matches sans défaite, que ni Valence, ni Barcelone, ni Lyon ou Marseille ne sont parvenus à enrayer.

Un détail qui n’a pas échappé aux Parisiens, au moment de se rendre à nouveau à Auguste-Delaune. « Les joueurs le savent forcément, reconnaît Laurent Blanc. On peut toujours l'utiliser, même si ça remonte à très loin. Ca donnera une motivation supplémentaire, je pense, à l’équipe de Reims, et j’espère une motivation supplémentaire à l’équipe de Paris pour ne pas revivre ce que les joueurs ont vécu il y a un an. » C’est donc avec méfiance que le leader retourne sur les lieux du crime, pour y affronter des Champenois qui ont déjà fait tomber l’OM, l’OL, Lille et Monaco cette saison, et se classent à une surprenante 6e place de L1.

Blanc : « Je crains le terrain »

Mais plus que le côté chasseur de têtes de Reims, Blanc craint l’état du terrain, qui pourrait ne pas rendre la tâche facile à ses protégés. « Je ne sais pas s’ils ont fait une spécialité de faire tomber les gros. Je leur porte beaucoup de respect en tout cas, mais ce que je crains le plus dans la période actuelle, ce sont les conditions climatiques. L'état des pelouses va se compliquer. Notre philosophie est basée sur le jeu, et pour produire du jeu, il faut avant tout un bon terrain. » Leader invaincu, le PSG, qui a retrouvé ses internationaux au compte-gouttes cette semaine, se présentera donc avec une équipe remaniée en Champagne en vue d’éviter le dérapage.

Lucas Digne pourrait notamment être l’un des bénéficiaires du turn-over envisagé par son entraîneur. « On sait que ça va être un match compliqué, assure-t-il également. Paris a perdu chez eux l’an dernier, et Monaco a calé deux fois là-bas (1-1 en L1, 0-1 en Coupe de la Ligue, ndlr). Mais les matches sont différents les uns des autres, donc ce sera à nous de bien entamer et de montrer qu’on est présents dès le début. » Laurent Blanc serait d’ailleurs inspiré de s’éviter une sortie de route embarrassante. Pour mémoire, la défaite de mars dernier avait provoqué la fureur du président Nasser Al-Khelaïfi, dont le coup de sang avait grandement contribué au départ d’Ancelotti à la fin de la saison.

A lire aussi : 

- Le PSG au complet à Reims

- Le PSG à la chasse aux records

- L'actu de la Ligue 1

A.T. avec N.J.