RMC Sport

Rémy, comme Thuram et Savidan ?

-

- - -

L'anomalie cardiaque détectée chez Loïc Rémy n'est pas une première chez un footballeur. Avant lui, Steve Savidan, David Sommeil ou même Lilian Thuram ont eu des problèmes similaires.

Si Loïc Rémy devait mettre un terme à sa carrière (il passera des examens complémentaires lundi), l’attaquant international rejoindra Thuram, Savidan et Radet dans la liste des joueurs ayant raccrochés prématurément les crampons en raison de problèmes cardiaques. A l’été 2008, alors que Lilian Thuram doit s’engager avec le PSG, l’ancien Catalan annonce lors de la conférence de presse que les médecins ont détecté une malformation cardiaque. A 36 ans, le joueur le plus capé (142 sélections) est contraint de mettre un terme à sa carrière. Un an plus tard, en larmes, Steve Savidan annonce lui aussi qu’il ne peut pas s’engager avec l’AS Monaco, la visite médicale ayant décelé « une anomalie cardiaque d’apparition récente. » Agé de 30 ans, celui qui venait de gagner ses galons d’international doit lui aussi arrêter de jouer au football au plus haut niveau. Pour les mêmes raisons, l’ancien défenseur auxerrois Johan Radet, alors âgé de 30 ans, n’a pu signer à Strasbourg en 2007. Nwanko Kanu et Kahilou Fadiga ont été opéré du cœur avant de reprendre leur carrière. William Sommeil a dû mettre un terme à sa carrière après avoir été victime d’un arrêt cardiaque en s’entraînant avec Valenciennes. Le Camerounais Marc-Vivien Foé en 2003 et le Hongrois Miklos Fefer en 2004, eux, sont morts en jouant au football.