RMC Sport

Renard aux commandes des Lionceaux

Hervé Renard

Hervé Renard - -

Jusqu’alors sélectionneur de la Zambie, le technicien français Hervé Renard a été officiellement nommé entraîneur du FC Sochaux Montbéliard ce lundi.

Hervé Renard rêvait d’entraîner un club de l’élite française. Ce lundi, son rêve est devenu réalité. Celui qui a mené la Zambie sur le toit de l’Afrique lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2012 s’est vu confier les rênes du FC Sochaux Montbéliard, sans entraîneur depuis la démission d’Eric Hély. Premier choix des dirigeants doubistes qui avaient aussi Alain Boghossian « sous le coude », le technicien âgé de 45 ans s’est engagé pour les 18 prochains mois.

Hervé Renard ne sera pas épaulé par son fidèle adjoint Patrice Beaumelle, lequel a préféré rester en Zambie, mais par Omar Daf qui assurait jusqu’à présent l’intérim. Le technicien français, qui n’est donc plus le sélectionneur des Chipolopolos, aura pour mission de sauver une équipe sochalienne très mal embarquée en Ligue 1 (18e après neuf journées).

Sur le toit de l'Afrique en 2012

Natif d’Aix-les-Bains, Hervé Renard a fait quelques apparitions en Ligue 1 et en Ligue 2 en tant que joueur de l’AS Cannes aux côtés d’un certain Luis Fernandez. Joueur prometteur qui a notamment côtoyé Didier Deschamps et Marcel Desailly en équipe de France juniors, il brillera cependant davantage sur le banc comme entraîneur.

Repéré par Claude Le Roy, il fait ses gammes en Chine (Shanghai), en Angleterre (Cambridge) et en National (Cherbourg) avant de débuter son aventure sur le continent africain. Adjoint avec le Ghana, sélectionneur de la Zambie -où il est une star- et de l’Angola, entraîneur de l’US Alger, il se fera connaître aux yeux de la planète football en début d’année passée lorsqu’il remporte la CAN avec les Chipolopolos face à la Côte d’Ivoire de Didier Drogba. A Sochaux, il ouvre une nouvelle page de sa carrière. Premières lignes, le dimanche 20 octobre contre l'AS Monaco au stade Bonal.

A lire aussi :

Ligue 1 : l’équipe-type de la 9e journée

Leboeuf : « Un manque de leadership à l’OM »

Fanni est perturbé mais…

AB avec EJ