RMC Sport

Rennes-Bordeaux : la belle affaire des Girondins

Yoan Gouffran

Yoan Gouffran - -

Vainqueurs 2-0 au stade de la Route de Lorient grâce à Gouffran et Saivet, à Rennes, les Girondins de Bordeaux remontent à la 4e place de la Ligue. De bon augure avant d’accueillir le PSG, dans une semaine.

Il faudra sans doute compter sur Bordeaux cette saison. Probablement pas pour le titre, mais pour les places européennes. L’équipe de Francis Gillot a réalisé une très belle opération samedi soir en s’imposant 2-0 à Rennes, un concurrent direct. Deux buts de Yoan Gouffran (57e) et Henri Saivet (66e) en deuxième mi-temps offrent aux Girondins la quatrième place, détenue jusqu’alors par… le Stade Rennais. A égalité de points (32), Bordeaux devance désormais son adversaire grâce à une meilleure différence de buts (+9 contre +3).

« Il ne fallait pas laisser partir Rennes, souligne Francis Gillot, le coach bordelais. Un nul aurait déjà été une bonne opération mais gagner nous permet de repartir sur une bonne dynamique. On est à l’affût au classement. » Le club aquitain n’a connu qu’une seule fois la défaite lors de ses 14 derniers matches toutes compétitions confondues. Autant dire que la réception du PSG, dimanche prochain au stade Jacques Chaban-Delmas, s’annonce extrêmement alléchante. « Ce sera un test pour nous, poursuit Gillot. On va voir si on est capable de défier des équipes comme ça… »

Trop maladroits, les Rennais

Les Girondins, qui s’étaient difficilement imposés à Châteauroux (3-2) il y a une semaine en 32e finale de la Coupe de France, ont moins souffert au stade de la Route de Lorient. Plus à l’aise après le repos, grâce notamment au changement tactique opéré par Francis Gillot (4-4-2), les Girondins ont battu une formation rennaise dominatrice, mais incapable de faire la différence. « On avait plus de maitrise, moins de déchet technique et surtout on a réussi à marquer deux buts, observe Francis Gillot. Les deux entrées en jeu (Ben Khalfallah et Saivet) ont fait du bien. »

La maladresse aura longtemps caractérisé la performance des Rouge et Noir, à l’image de cette mauvaise passe de Yann M’Vila qui permet à Ben Khalfallah d’offrir un but à Yoan Gouffran (57e). Présent dans les tribunes, Harry Redknapp, le manager des Queens Park Rangers, était venu superviser le milieu de terrain international. Il est reparti avant la fin du match.

Aurélien Brossier