RMC Sport

Rennes en musique

-

- - -

Depuis que Rod Fanni a été désigné DJ du vestiaire du Stade Rennais, les hommes de Guy Lacombe enchaînent les victoires.

Vainqueur une nouvelle fois hier, contre Monaco (2-1), le Stade Rennais poursuit sa série d’invincibilité en championnat depuis leur défaite (1 à 0) le 17 août dernier à Grenoble (six victoires et six matches nuls en L1, et seulement deux défaites : en UEFA contre Twente, et en Coupe de la Ligue contre le Havre). Grâce à ces belles performances, Rennes est monté ce week-end sur le podium de la Ligue 1, derrière Lyon et Marseille.

L’entraîneur rennais Guy Lacombe nous explique que cette série a commencé lorsque les joueurs ont été autorisés à diffuser de la musique dans les vestiaires : « Les joueurs ont été demandeurs. J'ai réfléchi quelque temps et j'ai accepté, explique-t-il en souriant. L'ambiance est différente et c'est bien. La musique fait partie des choses qui unissent les âmes. Rod (Fanni) et Tom (Olivier Thomert) sont un peu les DJ du groupe. »

Jimmy Briand poursuit : « Cela remonte au match qui a suivi notre dernière défaite à Grenoble ». L’attaquant français précise tout de même qu'il ne partage pas toujours les goûts de ses co-équipiers. « Parfois, j'ai envie de jeter l'iPod de Fanni car il y a vraiment n'importe quoi dedans ! », plaisante-t-il.

Le principal intéressé s’en défend, lui aussi avec le sourire : « Si j’arrive à contenter 90% de mes co-équipiers, c’est bien. Après, il reste toujours 10%, explique Rod Fanni. J’essaye de temps en temps de faire tourner les styles de musiques. Je mets de la House maintenant, un peu de salsa aussi. Mais s’il faut me retirer, je suis prêt à donner ma lettre de démission. (Rires) »

Guy Lacombe a d’ailleurs lui-même reconnu ne pas partager les mêmes affinités que ses joueurs en matière de musique. Plus porté sur la musique des années 80, le technicien rennais a conclu avec humour en révélant qu'il aimait bien la musique de la Ligue des Champions… Troisième à l'issue de la 14e journée, les Rennais sont bien partis pour l’entendre en direct du stade la saison prochaine.

La rédaction